Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

A l’approche de la visite du Pape François à Fátima, les 12 et 13 mai prochains, pour fêter l’apparition de la Vierge aux trois petits bergers – Lúcia, Francisco et Jacinta – le moment fut choisi pour proposer en l’Eglise Sainte Anne de Tourcoing une exposition sur le thème de l’Immigration portugaise dans la région, la participation portugaise à la Première Guerre, sur Notre Dame de Fátima et l’histoire des cérémonies en son honneur dans la région lilloise.

Sous la houlette de Bernard Koenig, responsable de la communication et qui a coordonnée le travail d’une équipe de 10 personnes portugaises et françaises, cette exposition a été bénie le dimanche 30 avril après la messe dominicale de 10h30 par le Curé de la Paroisse, Damien Boulot.

L’exposition restera visible jusqu’au 9 décembre prochain. Le 8 décembre étant férié religieux au Portugal et jour de Notre Dame de la Conception, Patronnesse de ce bout de terre à l’extrême ouest de l’Europe.

L’histoire commence au début des années 1970. L’abbé Motte, très proche des Portugais a soutenu le projet de la Communauté portugaise avec ferveur d’amener un peu du Portugal à Tourcoing et un particulier à Sainte Année. Deux fois par an il préside aux cérémonies en honneur de Notre Dame de Fátima. L’histoire retiendra que de nombreux Portugais se sont installés dans le quartier du Brun Pain en raison du grand nombre d’usines dans le secteur. Bien intégrés, ils sont devenus depuis des vrais Tourquennois qui continuent à célébrer Notre Dame de Fátima.

Lors de son homélie, qui a précédé l’inauguration de l’exposition, le Curé Damien Boulot a évoqué le fait qu’à plusieurs reprises tout au long des siècles, la Vierge s’est manifesté afin d’indiquer aux hommes le chemin de Grâce que Dieu a préparé pour eux. Cette même Vierge qui a aidé des centaines de milliers de Portugais à traverser les murs, murs de difficultés, du départ vers d’autres horizons… La Vierge, notre maman, a transmis tout au long de diverses apparitions le message de Dieu qui compte sur nous pour qu’on œuvre ensemble pour le bien de l’humanité.

Tous ces messages, nous les retrouvons sur les panneaux de l’exposition. Messages qui ont été aussi transmis aux trois bergers pendant les 6 apparitions tous les 13 du mois, entre mai 1917 et octobre 1917.

Nous pouvons lire dans la dite exposition différents témoignages. Soulignons ici, celui d’une maman quand elle raconte: «arrivée en France avec un bébé en 1977, je rejoignais mon mari parti depuis cinq ans. Ma fois et ma participation à la messe, alors à Saint Christophe, me permettait de maintenir le lien avec ma vie d’avant au Portugal et de retrouver un réconfort à tous ces changements. C’est par des tracs distribués à l’usine en 1980 que j’ai pris connaissance des fêtes de Fátima sur Sainte Anne. Nous avons pu découvrir une Communauté portugaise avec une grande dévotion à Notre Dame de Fátima. Nous avons à nouveau prié le chapelet en portugais. Mon mari participa longtemps à l’organisation de cette Fête. Nous avons ainsi connu l’Abbé René Motte, un véritable berger pour ces Portugais-tourquennois».

Une semaine avant la fin de l’exposition, le 2 décembre, toutes les Paroisses consacrées à Marie dans la région, seront conviées à une cérémonie dans laquelle un chapelet sera formé avec des boules remplies par des intentions que les croyants voudront y glisser.

Le 13 mai, comme à Fátima, le jour du «centenaire» sera célébré à l’Eglise de Sainte Anne, à partir de 20h00, avec la présence de Monseigneur Laurent Ulrich, évêque du Diocèse. Fête qui se poursuivra le lendemain, à 10h30, avec l’adieu à la Vièrge.

D’autres cérémonies sont prévues dans la région lilloise en honneur de Notre Dame de Fátima. A commencer par l’église de Saint Martin, le 6 mai dernier.

Le samedi 13 mai, début des cérémonies à l’église Notre Dame de Fátima de Lambersart, à 16h30, suivie de la messe à 17h00, présidée par le nouvel évêque auxiliaire de Lille, Monseigneur Antoine Herouard. Tout ceci se terminant par le verre de l’amitié et une visite guidée de l’Eglise.

Le 14 mai festivités dans la Chapelle de Notre Dame de Fátima de Lorgies, en face du cimetière des soldats portugais à partir de 9h45.

Et pour terminer, messe le 21 mai, à 11h00, en l’église de Ste Bernadette, à Roubaix.

De noter qu’à l’invitation de l’Association des Catholiques Portugais de Roubaix, l’Abbé Grégory Watine assistera aux cérémonies de Fátima, au Portugal, les 12 et 13 mai.

 

Lila de Yemanja Banner

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
5.4