Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Le nouvel album de Carminho sort le 6 octobre en France. La chanteuse se produira sur la scène de la Cigale, à Paris, le 15 novembre. Enregistré à Rio de Janeiro, il est dédié à Tom Jobim.

C’est grâce à la complicité avec le fils du chanteur, Paulo Jobim, que le CD est né.

C’est dans la voix de la chanteuse que l’on retrouve les paroles de Jobim. Carminho s’est vue offrir par l’artiste brésilien ses chansons afin qu’elle puisse choisir elle même. «Je n’aurais jamais pris le risque d’enregistrer un travail pareil si je n’avais pas eu l’opportunité de travailler avec ce groupe».

Le CD et le concert est dirigé et arrangé musicalement par Paulo Jobim et selon la chanteuse tout a été conçu avec beaucoup de «dévouement et de patience».

Avec 4 stars invitées, la chanteuse de fado s’est entourée des meilleurs: Marisa Monte, Chico Buarque, Fernanda Montenegro et Maria Bethânia, le nouveau projet était très attendu en France. On y trouve ainsi Jacques Morelenbaum au violloncelle, Daniel Jobim au piano, Paulo Jobim à la guitarre et Paulinho Braga à la batterie.

Dans le répertoire, 14 thèmes qui font partie des plus importantes chansons de Tom Jobim. «O que tinha de ser» (Tom Jobim / Vinícius de Moraes), «Inútil Paisagem» (Tom Jobim / Aloysio de Oliveira), «Estrada do Sol» (Dolores Duran / Tom Jobim), «Retrato em Branco e Preto» (Tom Jobim / Chico Buarque), «Triste» (Tom Jobim), «Meditação» (Tom Jobim / Newton Mendonça), «O Grande Amor» (Tom Jobim / Vinícius de Moraes), «Falando de Amor» (Tom Jobim), «Wave» (Tom Jobim), «Sabiá» (Tom Jobim / Chico Buarque, «Luiza» (Tom Jobim), «Modinha» (Tom Jobim / Vinícius de Moraes, «Por cause de você» (Tom Jobim / Dolores Duran) e «A Felicidade» (Tom Jobim / Vinícius de Moraes).

En plongeant dans l’univers de Jobim, le 4ème CD réunit les musiciens qui ont fait partie de «Banda Nova» créée en 1984 (année de naissance de Carminho) qui a joué avec Tom Jobim pendant dix ans.

Etoile montante du fado, icône de Lisboa, l’héritière… Tous les superlatifs ont été utilisés pour comparer Carminho, de son vrai nom Carmo Rebelo de Andrade, à ses illustres ainées. Carminho est tout cela et tellement plus à la fois. Ses trois premiers albums, «Fado», «Alma» et «Canto» ont fait d’elle une artiste incontournable, internationalement reconnue.

En s’attaquant au répertoire de Tom Jobim, Carminho explose les codes du Fado et construit un pont musical au centre duquel la musique lusophone brille de mille feux.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 5 Votos
9.9