Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Les chorales «Soungaia» et «Quem Canta» ont donné deux concerts dans le nord

Camel Guecioueur Camel Guecioueur Camel Guecioueur Camel Guecioueur Camel Guecioueur Camel Guecioueur

Qui a-t-il de commun entre le Clube Intercultural Europeu et le CEMEA Nord Pas de Calais?

Le premier a son siège et ses activités à Lisboa et le deuxième à Lille. Tous les deux dont des mouvements associatifs à but non lucratif qui ont comme rôle principal celui de l’éducation dite nouvelle, éducation populaire.

Une bonne partie de l’enseignement dispensé par le Club et par CEMEA se fait avec une large expérience dans le social et dans la collectivité.

Entre les deux associations il y a des échanges d’expériences et des formations qui se font de manière coordonnée.

Ce sont également des organisateurs d’expositions et créateurs de contacts, à l’exemple de la Chorale Soungaia de Lille qui a demandé à CEMEA de la mettre en relation avec une chorale portugaise.

Le Directeur du Club Interculturel Europeu, José Brito Soares se rapproche de la chorale «Quem Canta» de Benfica et la met en relation avec la chorale de Lille.

En 2016 les deux groupes se sont retrouvés à l’Université de Lettres de Lisboa pour donner un premier concert en commun.

Comme, dans les matchs de foot, il y a l’aller… et le retour.

Ce dernier a eu lieu les 6 et 7 octobre, à Lille et à Roubaix.

La chorale lilloise Soungaia, dirigée par Dominique Tisserand est beaucoup plus ancienne et interprète essentiellement des chants polyphoniques en russe, hébreu, italien, latin… le français étant peu présent dans le répertoire.

La trentaine de choristes de «Quem Canta», dirigée par Ana Venade, chantent ensemble depuis 2012, toutefois la création de la chorale date de septembre 2014. Contrairement à son homologue française, la chorale lusitanienne interpréte presque exclusivement des chants du pays.

Les deux responsables des chorales ont une longue expérience dans le domaine musicale: Dominique Tisserand est musicien depuis plus de 50 ans, il aime, comme il dit, «prendre des chemins de travers et faire des explorations ouvertes, voir inhabituelles». Son champs d’action étant le monde. Quant à Ana Venade, il serait trop long de parler de toutes ses expériences: elle a un diplôme de Licence des Sciences Musicales de l’Université de Lisboa et une Maîtrise de Musicothérapie de l’Université Lusíada. Elle s’intéresse aux chants grégoriens, à l’opéra et elle a créée plusieurs chorales dans la région de Lisboa, elle en dirige encore plusieurs d’entre elles.

Le première concert, en présence des deux chorales, les 6 et 7 octobre, a eu lieu dans une de salles du CEMEA et le deuxième concert, ouvert à un public bien plus large, s’est déroulé le samedi 7, en l’Église Ste Elizabeth, à Roubaix.

Les spectateurs présents, à l’un ou l’autre des concerts, ont pu écouter par la chorale Soungaia, des chants traditionnels du Brésil, d’Afrique, de Turquie, d’Israël, de la Macédoine…

La chorale portugaise «Quem Canta» a interprété des morceaux de Fernando Lopes Graça, de D. Pedro de Cristo, de l’Alentejo, de José Afonso… et l’Hymne à la Nuit, de J.P. Rameau.

La chorale «Quem Canta» a profité pour faire un peu de tourisme dans la région lilloise… ils ont bien apprécié.

Un peu émus, les membres des deux ensembles se sont quittés, promettant de se revoir et d’élargir ce bel échange.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 3 Votos
4.0