Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Bonne nouvelle, notamment pour les amateurs de polars, car «Mort sur le Tage» (titre original: «Ulianov e o Diabo»), de Pedro Garcia Rosado, est le premier du genre publié aux éditions Chandeigne, paru la semaine dernière, avec une traduction de Myriam Benarroch.

Pedro Garcia Rosado, né à Lisbonne en 1955, est l’auteur d’une dizaine de romans policiers dont les thèmes sont souvent inspirés des grandes affaires qui jalonnent la société portugaise d’aujourd’hui.

C’est le cas dans ce roman noir où la ville de Lisboa devient un personnage à part entière et qui permet à l’auteur de dresser un portrait sans complaisance de la société lisboète.

L’intrigue tourne surtout autour d’un immigrant russe au nom de guerre, Oulianov, ex-agent du KGB, puis ex-prisonnier à Lisboa, qui est contraint de mener la bataille la plus difficile de sa vie afin de retrouver sa sœur disparue, Irina, et de découvrir ses assassins. Le passage ci-après nous donne un avant-goût de l’ambiance dans laquelle l’enquête se déroule, passant, à un rythme haletant, des beaux quartiers de Lisboa aux bas-fonds les plus sordides.

“Evgueni appartient à une époque où les gens disparaissaient parfois à Moscou. Là-bas, on pouvait toujours trouver une explication plausible. Mais ici, à Lisboa? D’une part, Irina ne serait pas partie sans l’avertir; d’autre part, les gens ne se volatilisent pas tout d’un coup pendant la nuit. Pour Evgueni, c’est là un des grands avantages de l’Europe. À la tombée de la nuit, il décide qu’il ne peut attendre davantage et se met en route. Il traverse la ville, fait plusieurs fois le tour du Cais do Sodré avec sa vieille Golf, avant de prendre la Rua São Lourenço et de trouver une place dans la Rua Nova do Carvalho, où quelques prostituées d’un âge avancé le regardent, indifférentes. Certaines travaillent à leur compte; d’autres dépendent de bars traditionnels, qui survivent encore à côté de bureaux, de snack-bars, de boutiques et d’immeubles en ruine».

Ce livre sera présenté le 24 octobre à la Librairie Portugaise et Brésilienne, à Paris.

 

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 3 Votos
6.5