Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Bientôt deux ans pour l’association «Alma Lusitana», de Châteauroux (36) qui compte déjà 120 membres et qui a pour but de promouvoir les traditions portugaises.

Présidée par Lionel da Silva et son vice-Président, José Carreiras, Alma Lusitana se porte plutôt bien. «Nous essayons régulièrement d’organiser des soirées avec différentes animations, pour dynamiser nos activités. Récemment nous avons organisé une soirée karaoké qui a attiré environ 200 personnes».

Miser sur la gastronomie portugaise pour promouvoir le Portugal et favoriser les liens entre compatriotes autour d’une table c’est aussi une des stratégies de la Direction. «La cuisine au Portugal a une place très importante et nous savons tous que les Portugais aiment bien manger et que les repas peuvent s’éterniser. Nous parions donc beaucoup sur l’ambiance lors d’un repas pour partager des nouvelles idées et mettre en avant notre langue et notre pays», déclare José Carreiras.

L’association a déjà fait appel à des chanteurs lusodescendants ainsi que des groupes folkloriques pour animer ses événements.

Créée en décembre 2015, Alma Lusitana est venue combler un véritable trou au sein du milieu associatif portugais dans la région. José Carreiras, 35 ans et originaire de Barcelos, se souvient de l’ancienne association portugaise qui a fini par fermer ses portes faute d’activités et de moyens. «Je suis très attaché au Portugal mais je n’ai pas grandi pour autant au milieu des associations et j’avoue avoir été loin de tout cela. Finalement quand j’ai été abordé par des amis pour créer celle-ci, je me suis laissé convaincre pour des bonnes raisons».

En effet la Communauté portugaise de Châteauroux avait son association depuis 1988 et qui misait beaucoup sur la Procession de Notre Dame de Fátima et ses repas dansants. Désormais les jeunes séduits par cet engouement pour le Portugal et de plus en plus proches de leurs racines, veulent créer une attache plus assidue avec leur pays d’origine. «Nous avons des membres de tous âges, entre 6 et 80 ans. Pour l’instant nous dépendons de la salle de la Mairie pour pouvoir exercer nos activités, mais nous aimerions avoir notre espace à nous, pour élargir davantage nos projets», dit-il au LusoJornal.

Soirées à thèmes, jeux de cartes ou encore jeux de pétanque, Alma Lusitana prépare déjà la fête de S. Martinho en novembre et la nuit du réveillon de fin d’année. «Nous remplissons facilement la salle pour les fêtes de fin d’année, et nous voulons aussi fêter notre anniversaire au mois de mars avec un beau festival de musique».

José Carreiras veut ainsi pendant 2 ou 3 jours marquer les esprits avec plusieurs animations musicales. En attendant l’association accueille toujours des nouveaux arrivants, Portugais ou Français, «tous seront les bienvenus».

Avec l’aide de la municipalité et de certains partenaires Alma Lusitana veux donc maintenir le lien avec le Portugal et l’enthousiasme de son équipe lui permettra certainement une longue vie.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 1 Voto
10.0