Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Les Sténopédies de Clermont-Ferrand exposent António Domingues

LusoJornal / Céline Pires LusoJornal / Céline Pires LusoJornal / Céline Pires

C’est à Beaumont (63) que l’on peut découvrir l’exposition du photographe António Domingues. Il fait partie des neuf artistes choisis par le jury de l’association Sténopé. Cette association a été créée dans les années 2000 pour faire découvrir le monde de la photographie au grand public.

Lors du vernissage, Alain Dumeil, Maire de Beaumont a présenté le travail photographique d’António Domingues, en présence de Jean-Paul Cuzin, Adjoint au Maire et Conseiller départemental, mais aussi les membres de l’association Sténopé (*), Jean Riera, Président de l’association et Patrick Ehme, Vice-Président et Directeur artistique des sténopédies.

L’exposition «Saudade Lisboa» nous embarque dans une ambiance de souvenirs nostalgiques à travers les rues de Lisboa. On y découvre une quinzaine de clichés noir et blanc. L’artiste a fait un choix de photographie très sombre. La mise en valeur de la lumière sur les photographies nous fait redécouvrir Lisboa avec un autre œil. C’est avec l’utilisation de la technologie argentique, une ancienne technique traditionnelle qui est aujourd’hui réutilisée. La technologie argentique a été délaissée pendant plusieurs années avec l’apparition du numérique.

António Domingues était très ému lors du vernissage de son exposition photographique, ses parents étaient présents dans la galerie de la Maison des Beaumontois pour assister au vernissage de son exposition «Saudade Lisbonne» car António Domingues est originaire de Vichy.

Il a voulu rendre hommage à ses parents déracinés du Portugal avec cette exposition dédiée à Lisboa, mais c’est avec regret qu’il évoque le passé de ses parents. Ils n’ont pas pu assister à la Révolution des œillets le 25 avril 1974 car ils étaient déjà installés en France après avoir fui le régime de António de Oliveira Salazar. António Domingues fait découvrir ses photographies aujourd’hui dans de nombreuses villes de France.

Vous pouvez découvrir les Sténopédies de Clermont-Ferrand dans neuf lieux différents, Richard Forestier et Christian Poncet exposent à la Chapelle de l’ancien Hôpital Général. A Logidôme expose Alexandre Mouthon. Au Labo 1880 vous pouvez retrouver Benoit Capponi et au Point 21 au bureau des Sténopédies l’exposition de Jean François Mutzig. Au Centre Camille Claudel vous pouvez y retrouver Christian Morel et à la Galerie Dolet l’exposition de Julien Richetti et bien sûr à la Maison des Beaumontois António Domingues expose «Saudade Lisboa» du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 10h00 à 12h00. Entrée Libre.

 

(*) sténopé est le petit trou percé dans une plaque très mince faisant office d’objectif photographique

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
5.1