Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

La Sorbonne Nouvelle ouvrira ses portes le 17 novembre prochain, à partir de 9h30, au Colloque international sur «La Révolution Russe de 1917 – Un héritage artistique européen», avec la participation de la Curatrice Helena de Freitas (na foto), Conservatrice au Musée Gulbenkian, qui parlera sur Amadeo de Souza-Cardoso (1887-1918) et ses complexes relations avec la peinture russe.

La célébration du centenaire de la Révolution Russe de 1917 est l’occasion de rappeler son rôle crucial dans l’histoire du XXème siècle dans un monde déchiré par la guerre lorsque l’effondrement de l’Empire russe se poursuit par l’instauration du régime des bolchéviques.

Parallèlement, une autre révolution, cette fois artistique et esthétique, se répand autour d’un imaginaire révolutionnaire omniprésent. Quels sont les liens entre les artistes russes et européens? Dans quelle mesure leur art s’inscrit dans les avant-gardes européennes?

Pour répondre à ces interrogations et à beaucoup d’autres, ont été invités des artistes, des universitaires, des historiens de l’art, des poètes, des musiciens, des architectes représentants de dix pays européens, autour d’une réflexion consacrée à un héritage et à une expérience culturels partagés dans les sociétés contemporaines.

Organisé en partenariat avec l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, avec la participation de l’Institut Yunus Emre, l’Institut bulgare, l’Institut culturel roumain, le Centre culturel de Russie, le Forum Culturel Autrichien, le Centre Culturel Camões, la Fondation Calouste Gulbenkian – Délégation en France et l’Ambassade de la République de Croatie.

 

Centre de Recherches de l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle

4 rue des Irlandais

75005 Paris

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 3 Votos
6.7