Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Noël Portugais à Roncq: Une belle réussite

LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves

Le Portugal a été mis cette année à l’honneur au Marché de Noël de Roncq qui s’est déroulé du 7 au 10 décembre, grâce à Jaquelina Fonseca, Conseillère au développement culturel et à la Municipalité de la ville de Roncq.

Tout le programme prévu n’a pas pu avoir lieu. Le Bal Portugais du dimanche après midi, a dû être annulé pour des raisons d’alerte météo dans la région.

Très beau défilé samedi après-midi, avec des personnages qui ont ravi petits et grands: le groupe Vivências do Minho et Sol do Portugal étaient de la partie. Habillés à la manière d’antan ils ont montré une des facettes de la culture portugaise.

Le point culminant des manifestations du week-end portugais à Roncq, a sans nul doute été le spectacle du samedi soir, en église Saint Piat, à partir de 20h00. Nous avons eu droit à un spectacle de musique portugaise avec une très belle mise en scène qui a profité du lieu et de ses espaces.

L’idée d’organiser en 2017 un Marché de Noël «portugais» à Roncq a été lancée lors de la réunion du Comité Portugal Haut de France en cette même ville, fin janvier. À partir de là, il a fallu faire appel et mettre en lien différentes forces vives de la ville ainsi que décider quoi faire de l’idée.

Le résultat final a été à la hauteur: Jaquelina Fonseca – Conseillère au développement culturel, à la Municipalité de la ville de Roncq et de son Maire actuel, Rodrigue Desmet – nous a présenté le spectacle en mettant en évidence l’histoire et la culture portugaise. Pour illustrer ses propos; les professeurs et musiciens de l’école de musique, les ensembles musicaux Bass Band et Eva de Roncq ont joué des morceaux de musique traditionnelle portugaise, ponctués en début de spectacle par l’intervention du groupe Vivências do Minho et en cours de spectacle par diverses chansons interprétées par le groupe de chants de l’Alentejo, Sol Do Portugal.

Jaquelina Fonseca a souhaité par les mots adressés au public, en début de spectacle, planter le décor: «Bienvenue pour ce concert intitulé ‘A la découverte du Portugal en musique’, nous ferons un tour d’horizon rapide de ce beau pays, chargé d’histoire, de lieux pittoresques, de douceur de vivre et de chansons».

Après la présentation du Minho par les Vivências, l’ensemble de cuivre a interprété un Noël ancien du 17ème siècle de Pedro da Esperança.

Venu de derrière, plus précisément du chœur de l’église, le groupe Sol du Portugal nous obligea à nous retourner et à les regarder là-haut pour interpréter «Le chant des mineurs d’Aljustrel», de quoi avoir la chère de poule.

Jaquelina Fonseca évoqua la fondation du royaume de Portugal, sa puissance au XVème siècle avec les découvertes. Moment opportun pour faire jouer la «Chanson de la mer» de Dulce Pontes par l’ensemble Eva, bois, cordes et guitare.

Les Portugais présents dans le public ont reconnu, joué au saxophone et guitare, unes des chansons phares du répertoire d’Amália Rodrigues «Uma casa Portuguesa».

Le fado, les fados… toute une histoire… La guitare et tuba nous ont remémoré un des autres classiques: «Rosinha dos Limões».

Pendant que Jaquelina Fonseca évoque des moments de l’histoire du Portugal, de Caldas da Rainha, de la reine D. Leonor… Brass-Band et Sol Do Portugal passent en revue des morceaux de musique de l’Alentejo et de fado.

Mickael, avant chaque intervention du groupe de l’Atentejo présente ses chansons, notamment une – «Fado Lindo» – qu’il a composé lui même et qu’il interprète en l’honneur de la musique de la «saudade», le fado, l’autre musique portugaise qui fait partie du patrimoine immatériel de l’Humanité.

De Caldas da Rainha, on remonte jusqu’à Coimbra, la ville médiévale, avec notamment une des universités les plus anciennes au monde. Occasion pour le Brass Band interpréter «Avril au Portugal».

Pendant tout le spectacle, nous avons eu droit à un très beau jeu de lumière, au moment où Sol Do Portugal chantait, les rayons de lumière alternaient le rouge et le vert, rappelant les couleurs du drapeau portugais.

Guidés par Jaquelina Fonseca on s’approche de notre ère et de la fin du spectacle, avec l’évocation de Porto, ville où J. K. Rowling trouva l’inspiration pour son premier Harry Potter.

Presque au même moment où son interprète, Salvador Sobral, subissait l’intervention au cœur si attendue, on a entendu à l’église Saint Piat, la chanson vainqueur de l’Eurovision 2017, «Amar pelos dois». Et oui, nous aimons le Portugal-adorons la France, aimons la France-adorons le Portugal… les richesses de l’un et de l’autre.

Le Portugal est un pays libre depuis 43 ans, sorti d’une dictature de 48 ans. La chanson de Zeca Afonso, «Grândola Villa Morena», clôtura le spectacle avec tous les artistes sur scène. On aura droit au bis de cette dernière… que d’émotions, que de souvenirs…

Belle et sacrée soirée que celle vécue ce samedi 9 décembre à Roncq. Des comme cela… on en redemande.

Et le Maire de Roncq, comme pour nous signifier la bonne intégration des Portugais dans la ville, annonça d’être heureux de célébrer, la semaine prochaine, les noces d’or du couple Gonçalves.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 12 Votos
4.2