Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

«La Bonne Planque» d’Isabel Ribeiro au Théâtre Trévise à Paris

Le mercredi 17 janvier Isabel Ribeiro montera sur les planches du théâtre Trévise à Paris pour interpréter Lulu, dans «La Bonne Planque», de Michel André, mise en scène par Alexis Desseaux.

Pour «planquer» la somme dérobée au cours d’un hold-up dans une banque parisienne, un gangster pénètre dans un appartement en l’absence du propriétaire. Lulu, sa petite amie, qui l’a accompagné «pour vivre du suspens» est loin de se sentir aussi à l’aise, d’autant que le bandit parle de l’assommer s’il revient chez lui.

Afin d’éviter que le maître des lieux ne reçoive «un coup sur la cafetière», Lulu se propose de le séduire. Elle est ensuite contrainte de s’incruster chez lui, car l’immeuble est surveillé et il est impossible de sortir avec le butin…

«C’est la première fois que je joue dans une comédie, j’ai toujours été dans l’univers dramatique. Du coup c’est une très bonne expérience et cela m’ouvre encore plus de portes», dit Isabel Ribeiro au LusoJornal.

«Esther», de Jean Racine (1999), «Quai Est», de Koltès (2006), «Don Juan» de Pouchkine (2009), ou encore «L’Aiglon» de Rostand (2011), Isabel Ribeiro a aussi participé dans certaines publicités et docu-fictions.

Son parcours professionnel dans le théâtre a commencé grâce au chant, une ses premières passions. «Depuis petite j’étais très tournée vers le chant, notamment à travers les chorales».Mais c’est en participant dans une pièce derrière son micro, qu’elle a une «révélation».Elle fréquente alors l’Ecole de Théâtre l’Eponyme, tout en continuant la danse et le chant.

Originaire de Viana do Castelo, d’Ovar et aussi de Lisboa, Isabel Ribeiro est fière de ses origines et s’y rend en vacances de temps en temps. «Je vais essentiellement dans le nord, mais j’aime aussi visiter le reste du pays avec mon mari qui est Français». Bien qu’elle n’ait pas grandi près du milieu portugais, elle parle bien la langue de Camões et a même dans ses multiples projets, l’envie de se rapprocher du pays de ses origines. «C’est en grandissant qu’on s’intéresse davantage à ses origines, et on sait que ce quelque chose qui vient d’ailleurs constitue notre personnalité et que cela coule dans nos veines».

Enrichie par sa double culture, Isabel Ribeiro nous offre là un bon moment, à ne pas rater.

«La bonne planque» est une pièce à rebondissements, acidulée et sans vulgarité, basée sur un comique de situation tel un bon boulevard des années soixante.

Une date seulement à Paris, pour l’instant, mais deux horaires possibles. Isabel Ribeiro accompagne cette pièce en tournée nationale depuis 2 ans, et la semaine d’après, elle prendra direction de Lille.

 

Le 17 janvier à 16h00

Le 17 janvier à 20h30

Théâtre Trévise

14 rue de Trévise

75009 Paris

 

 

 

GOSTOU DESTE ARTIGO? VOTE, PARTICIPE!
Votação do Leitor 6 Votos
8.0