Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Après la sévère défaite en Corse la semaine passée (4-1), le Sporting Club de Paris devait absolument se racheter face au promu Toulouse UJS, 8ème au classement général, juste derrière les Parisiens.

Il ne fallait pas arriver en retard samedi après-midi au Gymnase Carpentier, car après seulement 3 minutes de jeu, les verts et blanc mènent déjà 2-0 (Chus Hurtado et Segura).

La jeune équipe toulousaine ne peut que subir les assauts répétés parisiens de telle sorte qu’il faut attendre la 10ème minute pour assister au premier tir toulousain. Chaulet (11 min) et Chus Hurtado (13 min) ajoutent deux nouveaux butx portant le score à 4-0.

Cette belle première mi-temps est maîtrisée de bout en bout par des joueurs parisiens pleins d’envie, de combativité et de hargne. Cavalheiro, le gardien parisien, est au diapason de ces coéquipiers. Il s’illustre en remportant son face à face contre le toulousain Goual (14 min) et en détournant un tir à 10 mètres de Ahssen consécutif à une 6ème faute (19 min). Un cinquième but d’Augusto (18 min) permet au Sporting Club de Paris de rejoindre les vestiaires avec un avantage conséquent de 5 buts à la mi-temps.

A la reprise, les toulousains ont décidé de prendre le jeu à leur compte et, comme dans tous les matches depuis le début de la saison, les deuxièmes périodes sont difficiles pour les Parisiens. Malgré tout, sur une contre-attaque amorcée par Teixeira, c’est Mayulu qui score à son tour (6-0, 22 min).

Mais, logiquement, Toulouse UJS réduit la marque par Goual (6-1, 24 min) et il faut que Cavalheiro s’interpose à 2 reprises (27 min) pour maintenir l’écart.

Les toulousains poussent mais sont pris en contre, une première fois par Ségura puis dans la même minute (28 min) par Teixeira, bien décalé sur un coup franc tiré par Chaulet (8-1).

Les Toulousains sont joueurs, ils décident de s’organiser alors en power play. Ils sont récompensés de leurs efforts par un but de Sedira (30 min) réduisant ainsi le score à 8-2. Mais en jouant en power play, on s’expose aux interceptions et après plusieurs tentatives infructueuses, Augusto (31 min) et Teixeira (33 min) profitent des contres pour alourdir le score dans le but vide (10-2).

Steven Ndukuta, le jeune Sportingman gratifie les supporters d’un bel exploit en dribblant la quasi-totalité de l’équipe toulousaine mais son tir échoue à côté du but.

Abdehamid réduit le score sur coup franc pour Toulouse UJS (37 min) mais le Sporting Club de Paris termine fort le match comme il l’a commencé, en inscrivant un onzième et dernier but par Chaulet à 30 secondes de la fin de la rencontre.

Il y avait longtemps que le Gymnase Carpentier n’avait pas assisté une aussi belle partie de ses protégés.

Avec ce bon résultat, le club se retrouve à seulement 1 point de la quatrième place qualificative pour les play-off, objectif avoué de cette saison.

Le Sporting Club de Paris se déplacera, le samedi 11 novembre, à Echirolles (38) pour la confirmation de son redressement.

 

Sporting Club de Paris 11-3 Toulouse UJS

Buteurs du Sporting Club de Paris: Chaulet x3, Segura x2, Hurtado x2, Augusto x2, Teixeira et Mayulu

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 1 Voto
10.0