Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Ils vont être gâtés, au mois de mai, les amateurs de fado franciliens: Lisboa leur dépêche quelques uns de ses meilleurs artistes.

C’est Camané, qui est, hors Carlos do Carmo, le plus capé des fadistes masculins, qui ouvrira cette abondance lundi 14 mai, à l’Espace Cardin. Il accueillera au cours de son concert la comédienne et chanteuse Agnès Jaoui, dont on sait la passion pour les musiques latines, et qui a déjà chanté en duo avec Misia (qui, au passage, nous manque beaucoup). Avec Camané viendront, à la guitare portugaise, l’excellent André Dias, à la viola, Carlos Manuel Proença, que beaucoup considèrent comme le meilleur spécialiste du genre, et le bassiste Paulo Paz. Du beau monde.

Et le lendemain, mardi 15, c’est Katia Guerreiro, l’amalienne mais très personnelle dans ses interprétations, qui nous offrira un concert au Théâtre Jean Vilar de Suresnes, y reprenant très certainement des fados de son dernier CD, «Até o fim», un enregistrement hautement recommandable.

Elle y sera, elle aussi, accompagnée par des seigneurs de la musique de fado: Luís Guerreiro (pas de lien de parenté) et Pedro Castro, tous deux dans le top 10 de la guitare portugaise, João Veiga, le compagnon musical de Katia depuis de longues années, à la viola, et Francisco Gaspar, lui aussi l’un des tout meilleurs à la guitare basse.

A la fin de cette même semaine, c’est Duarte (photo), le «petit jeune» de la bande, qui leur succèdera, le samedi 19 en soirée, à l’Auditorium du Conservatoire de Créteil et le dimanche 20, l’après-midi, dans le cadre enchanteur du Parc Floral de L’Haÿ-les-Roses.

«Petit jeune», peut-être, mais grand talent, issu de la pépinière fadiste du «Senhor Vinho» de Lisboa, et qui a, depuis sa première venue à Paris fin 2014, multiplié les concerts dans notre pays et ailleurs en Europe.

Il y présentera son dernier travail en studio, le CD «Só a Cantar», dont il a écrit la quasi-totalité des textes, sur des musiques nouvelles ou des fados traditionnels. Lui aussi sera accompagné par des musiciens de haute qualité, puisqu’on annonce Pedro Amendoeira à la guitare portugaise et Rogério Ferreira à la viola.

Ce concert a lieu dans le cadre d’un festival «Escale au Portugal», qui, en plus de spectacles de chansons (Dan Inger,…), de danse, d’expositions et de projections de films, accueillera aussi du fado d’artistes d’ici (Tereza Carvalho le 14 mai, Tânia Caetano, Filipe de Sousa et Nuno Estevens le 26 mai) et une conférence sur le fado de votre serviteur (le 15 mai).

 

 

Fado: en mai, pluie de stars sur l’Île de France: Camané, Katia Guerreiro, Duarte…
Votação do Leitor 4 Votos
8.8
X