Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Tourcoing: Cérémonies en Honneur de Notre Dame de Fátima en l’église de Sainte Anne

LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves

Un an après la célébration du centenaire de l’Apparition de la vierge aux trois «Pastorinhos» et de la visite du Pape Francisco au Sanctuaire de Fátima, un peu partout dans le monde, les Portugais continuent à être nombreux à prier Notre Dame, tout spécialement en ce mois de mai.

Dans la région lilloise, deux cérémonies ont débuté avec une demi-heure d’intervalle à cinq kilomètres de distance l’une de l’autre. L’une à Saint Martin de Roubaix et l’autre à Sainte Anne de Tourcoing.

La prière débuta à Tourcoing par la possession, pleine de symboles: des enfants habillés en «Pastorinhos» et une autre enfant habillé comme Notre Dame de Fátima, rappelaient pourquoi les fidèles étaient là. Des membres du groupe folklorique Vivências do Minho ont transporté un chapelet formé de boules avec à l’intérieur des vœux écrits sur de petites fiches.

La cérémonie a été présidée par l’Abbé de la paroisse, Damien Boulet.

Pour animer ce moment de prière, la chorale Esperança, dirigée par Odette, chanta tant en portugais qu’en français. La chorale a participé et a donné envie de participer par la qualité de ses chants, permettant aux présents de se sentir en communion avec tous ceux qui étaient au Sanctuaire de Fátima et tous ceux qui croient dans le message de la Vierge aux trois «Pastorinhos».

Après les Mystères Lumineux, comme les a appelé Jean Paul II et après avoir écouté les témoignages adressés à Marie, «Elle qui écoute et qui comble de grâce», la possession est sortie et a fait un tour d’environ un kilomètre dans la ville de Tourcoing, les pèlerins accompagnant la Vierge avec des cierges allumés.

De noter que pour des raisons de sécurité, la procession dans les cérémonies de Roubaix ne sortent plus depuis quelques années.

Dimanche 13 mai, une exposition retraçait en 7 panneaux l’histoire de la vierge de Fátima, de mai 1917 jusqu’à nos jours. Cette exposition a été préparée par les membres d’associations de Sainte Anne et Saint Mathieu.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 5 Votos
4.1