Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Ce mardi 10 juillet la France affronte la Belgique lors de la première demi-finale de la Coupe du Monde 2018 qui se déroule en Russie.

Paolino Bertaccini, attaquant belge âgé de 20 ans qui joue à Arouca, en deuxième division portugaise, nous a accordé une interview pour nous parler de cet affrontement entre les «Bleus» et les «Diables Rouges».

 

Que peut-on dire de ce match entre la France et la Belgique?

Ça va être un match très difficile parce que la Belgique et la France sont un peu les mêmes équipes. Une très bonne défense, un très bon milieu et une très bonne attaque avec des joueurs qui se connaissent très bien car ils jouent ensemble dans leurs clubs respectifs. Si je devais donner mon avis, j’espère vraiment que la Belgique va gagner et va aller en finale, car je suis belge, mais la France est favorite je pense car elle a plus de qualités collectives. Mais il faut rappeler que lors d’un match, et surtout lors d’un Mondial, tout peut arriver.

 

On sent tout de même que le collectif s’est amélioré des deux côtés?

Oui, on peut dire ça. La Belgique a fait un sans faute en n’ayant que des victoires. C’est d’ailleurs assez inespéré surtout en Coupe du Monde. Collectivement on sent cette équipe soudée, on l’a vue face au Japon où ils sont menés 0-2 et ils arrivent à inverser la tendance pour l’emporter 3-2 à la 95ème minute. Le collectif est présent. La France, collectivement, les joueurs se connaissent par coeur, ils n’ont même plus besoin de regarder leurs partenaires pour faire une passe. Ça va être un bon match à regarder.

 

Le plus grand danger de la France, c’est Kylian Mbappé?

Ça, c’est sûr. Je pense même que Kylian Mbappé va avoir le titre de meilleur jeune de la Coupe du Monde. A sa position, à seulement 19 ans, il montre une maturité que des joueurs de 30 ans ne montrent pas. Je pense que la Belgique devra faire plus attention à lui qu’à Griezmann ou à Giroud. Kylian Mbappé est, pour moi, le meilleur joueur de l’équipe de France.

 

La défense belge peut tenir sans Thomas Meunier?

C’est compliqué sans Thomas Meunier, mais on verra bien le choix du Coach (ndlr: Roberto Martínez). J’espère qu’il va mettre la meilleure tactique en place pour contrer l’attaque de la France. Malheureusement je pense que cette dernière est beaucoup plus forte que la défense de la Belgique. Mais si collectivement les belges arrivent à faire un bon match, ils pourront contrer la France. Mais tous les joueurs de la Belgique doivent être à 100%. Si l’un ne l’est pas, la France va en profiter, car pour que la Belgique gagne, elle devra être à 100%.

 

La Belgique, c’est une surprise pour vous, son parcours?

Franchement oui, parce qu’arriver en quarts de finale, ce n’est pas une surprise, mais face au Brésil, je n’y croyais pas forcément, car les Brésiliens avaient une revanche à prendre après la Coupe du Monde 2014. La Belgique a toutefois montré qu’individuellement, collectivement, tactiquement, elle était supérieure. Ils peuvent faire peur à leur adversaire. Même un petit pays de 11 millions de personnes peut être au top.

 

Lukaku, Hazard et De Bruyne, le trio infernal?

La plupart des Belges comptent sur leurs attaquants en or. Ce sont eux qui font la différence S’ils sont en forme, ils pourront faire très mal. Toutefois ils n’ont eu que trois jours de repos et ça peut être compliqué. J’espère qu’ils ont pu récupérer.

 

Déception ou pas une élimination?

Oui cela sera une déception car une défaite, c’est toujours une déception. On ne peut pas être content après une défaite, en plus lors du dernier match amical entre la France et la Belgique, les Belges les avaient battus 3-4. Il y aura de la déception mais également de la fierté pour cette équipe. Arriver en demi-finales d’une Coupe du Monde n’est pas donné à tout le monde. Cela sera un sentiment mitigé.

 

Quelle image a le peuple belge des Français?

Ce match est un derby. On est pays frontalier. Je pense que les joueurs vont se donner à fond. Il y a des supporters belges qui n’aiment pas les français et vice-versa. Je pense qu’en général, la relation est bonne (rires).

 

Paolino Bertaccini, attaquant belge passé par Genk et le Cercle Brugge, entame sa deuxième saison à Arouca, club portugais qui évolue en deuxième division.

Quant à la Coupe du Monde, la France et la Belgique s’affrontent ce soir à 20h00, tandis que dans l’autre demi-finale la Croatie va se mesurer à l’Angleterre.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 4 Votos
9.8