Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Visites des Grottes de Moeda et du village Pia do Urso guidées par Thomas da Conceição

LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon LusoJornal / Gracianne Bancon

Les Grottes da Moeda sont situées sur la commune de São Mamede, à seulement 2 km de Fátima. Les grottes peuvent être visitées dans une extension de 350 mètres et une profondeur de 45 mètres. La température intérieure est d’environ 18ºC toute l’année.

Découvertes en 1971par 2 chasseurs poursuivant un renard, elles ont été aménagées pour une ouverture au public à partir de 1974. Les animaux ont toujours eu des longueurs d’avance sur l’Homo Sapiens sur les refuges possibles en cas de replis salutaires pour leurs vies.

La visite aux Grottes de Moeda, encore appelées Grottes de la Monnaie, comprend également le Centre d’Interprétation de l’Environnement, où les visiteurs peuvent en apprendre sur la géologie de la région et du Portugal, avec une belle exposition de fossiles et des minéraux du Jurassique, des cartes géologiques et autres matériaux de support.

La salle d’un seul tenant, rectangulaire permet une vue d’ensemble claire, pédagogique, moderne, sobre, réduite à l’essentiel mais en même temps assez détaillée pour qui veut en savoir un peu plus.

Danilo Guimarães est le Directeur de ce Centre aux fonctions multiples et complémentaires

Thomas da Conceição, jeune homme de 26 ans, notre sympathique et érudit guide lors de la visite de cette grotte, est né en France de parents portugais. Revenu au pays de ses ancêtres avec eux, lorsqu’il était enfant, il a néanmoins gardé un contact avec la région parisienne pour y retrouver régulièrement ses grands-parents.

Avec une formation de marketing et gestion comptable, suivie à l’Université de Leira, Thomas parle couramment 4 langues. Il éprouve un intérêt manifeste pour sa région et sa géologie. De plus, il est pourvu d’un esprit sportif et d’équipe. Il est Président du Club de Pétanque de sa ville et défend sa place de très bon joueur manifestement très bien.

Avec un tel éventail de compétences, il ne peut que rendre les visites guidées qu’il organise depuis 2 ans, fortes intéressantes.

Son public se compose tant de jeunes enfants scolarisés encadrés par leurs enseignants, que d’adultes ou familles, étrangers ou pas, en vacances dans le centre du Portugal. Ou encore de retraités suivant l’équivalent des Universités du Temps libres portugais en voyage de courte durée. A chaque fois, le rythme, le niveau des explications fournies s’adapte au public en visite.

Thomas da Conceição n’est pas le seul guide bien sûr. Mais disons qu’après un contact direct de sa part auprès de l’Association France-Portugal d’Oloron Ste Marie (64), il était aisé de répondre à son invitation et de poursuivre les visites en sa compagnie, lors de notre séjour à Batalha.

Après un excellent déjeuner à la Marmita, promenade-santé bienvenue, au village de Pia do Urso à proximité. Sur un parcours aménagé par la Mairie de Batalha, autour d’un quartier initialement quasiment à l’abandon, celle-ci en a profité pour remettre en état et relever les ruines des maisons anciennes. Idées récréatives et bien abouties autour d’un projet reposant, instructif en phase avec l’environnement et l’histoire les lieux. La reconstruction d’un moulin à huile et l’ouverture de boutiques en rez-de-chaussée des maisons, précèdent les sentiers dit de verdure, Ecopark sensoriel, où le public peut découvrir faune et flore locales.

Les grottes de Moeda sont accessibles toute l’année.

Il est à noter que l’Association France-Portugal d’Oloron Ste Marie prépare une exposition pour 2019 en partenariat avec les Grottes et Geopark NaturTejo.