Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Dimanche et lundi derniers avait lieu la troisième journée de la Coupe du Monde des moins de 20 ans féminine en France, qui se déroule plus précisément dans la région de la Bretagne. La France a haussé le ton face aux Pays-Bas pendant que le Brésil n’a pu éviter l’élimination.

Le favori a répondu présent. Après un match nul décevant face à la Nouvelle-Zélande (0-0), les Bleuettes ont fait parler la poudre face aux Pays-Bas (4-0). La première place du groupe était en jeu et les Françaises n’ont pas fait dans le détail, Amélie Delabre s’offrant un triplé (10 min, 31 min sp, 33 min), et Emelyne Laurent parachevant une très belle prestation (72 min).

La seule joueuse franco-portugaise de l’équipe de France présente au tournoi, Elisa de Almeida, est revenue pour nous sur cette rencontre qu’elle a disputé en intégralité: «On se devait de réagir après notre match nul face à la Nouvelle-Zélande. On avait pour objectif de sortir premières du groupe. On a été cherché cette victoire toutes ensembles!».

Un beau match qui permet à la France de s’adjuger la première place du groupe A, retrouvant en quart le tenant du titre, la Corée du Nord, ce jeudi à 19h30. Une équipe dont Elisa de Almeida se méfie: «On a étudié les Coréennes, c’est très fort. Ce sont les tenantes du titre mais nous sommes surmotivées pour aller chercher cette victoire».

Ce quart de finale sera une revanche de la finale de la Coupe du Monde U20 2016. À l’époque, les Nord-Coréennes l’avaient emporté 3-1. Les Pays-Bas, qualifiés après avoir fini deuxièmes, croiseront eux l’Angleterre. Le Ghana a lui gagné le match des éliminés face aux Néo-Zélandaises (1-0).

 

Le Brésil dit «au revoir» au Mondial

Un peu plus tôt dans la journée, dans le groupe B, le Brésil avait dit adieu à la compétition, cédant dans son match capital face aux futures adversaires des Bleuettes.

Revenues au score après l’heure de jeu grâce à Geyse (68 min), les Brésiliennes ont poussé pour obtenir un succès synonyme de qualification. Il n’est cependant jamais venu, les Nord-Coréennes allant jusqu’à punir les Sud-Américaines en contre à la dernière seconde (1-2).

Le Brésil finit bon dernier de la poule, avec un seul point au compteur. Une déception au vu du jeu proposé et des attentes suscités par la Seleção.

Dans l’autre rencontre du groupe, les Anglaises ont atomisé le Mexique (6-1), confirmant qu’il faudra compter sur elles pour la suite du tournoi.

Dans les autres matchs de la troisième journée, le Japon n’a pas tremblé face au Paraguay (6-0), finissant deuxième derrière l’Espagne. Les Espagnoles, tranquillement devant face aux États-Unis, se sont faites peur en fin de rencontre, se relâchant et évitant de peu un revers (2-2). Même relâchement entrevue avec l’Allemagne, vainqueur de Haïti (3-2) en encaissant un doublé de la Montpelliéraine Nerilia Mondesir après l’heure de jeu. Les Allemandes finissent premières devant le Nigéria, qualifié à la dernière seconde face à la Chine (90+5 min) grâce à un but contre son camp (1-1).

 

Les quarts de finale

France – Corée du Nord, le 16 août, 19h30

Espagne – Nigéria, le 16 août, 16h00

Angleterre – Pays-Bas, le 17 août, 16h00

Allemagne – Japon, le 17 août, 19h30

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
9.3