Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

En arrachant le nul (3-3) dans les dernières minutes, bien que menés 2-0 face à Sedan, à la pause, les Lusitanos se sont offerts de belles émotions dans les Ardennes, en attendant de connaître leur premier succès de la saison.

C’est désormais une certitude, les matchs entre les Lusitanos et Sedan ne sont jamais comme les autres. La saison passée, la formation saint-maurienne était passée par tous les états que ce soit à l’aller, une victoire 2-1 au Stade Louis Dugauguez, et au retour, un match nul 3-3 passionnant au Stade Chéron. Et samedi dernier, c’est un nouveau scénario de folie qui a permis d’être vécu au Stade Louis Dugauguez.

Pourtant, au moment de regagner les vestiaires avec deux buts d’avance, Sedan pensait avoir fait le plus dur. Surtout que les Lusitanos avaient décidé d’offrir quelques cadeaux à Jérémy Bekhechi, double buteur dès la première minute et à la 21ème. Et quand Saint Maur tentait de réagir c’est le jeune portier Benjamin Dubois qui réalisait des miracles dans ses buts pour contrecarrer les ambitions des visiteurs.

A la pause, le 2-0 n’était pas du goût de Bernard Bouger qui faisait trembler les murs de Dugauguez.

 

Durbant et Touré ouvrent leurs compteurs

Dès le retour des vestiaires, les Lusitanos tentaient de réagir et de sortir de cette caverne où ils s’étaient terrés. Mickaël Ponzio devant même sauver deux actions chaudes face à Suray et Constant.

Mais à l’heure de jeu, le match basculera dans un moment rare que seul le foot peut permettre.

Rentré à la 63ème minute, Sosa Maluvunu profite d’une offrande de Geoffray Durbant pour permettre à Saint Maur de revenir dans la partie (2-1).

Le Stade Louis-Dugauguez n’aura pas le temps de s’en remettre que dans la foulée, c’est Salimou Touré qui égalisera pour son premier match avec les Lusitanos (2-2, 67 min).

Seulement les Sangliers confirmaient leur bon début de Championnat en reprenant l’avantage grâce à Kaboré, qui profitait d’une position de hors-jeu pour marquer un but qui aurait assommé n’importe quelle équipe (3-2, 78 min).

Mais chez les Lusitanos, on ne lâche jamais rien et sur une remise de Maluvunu dans la surface, Geoffray Durbant joue les renards des surfaces pour égaliser à la dernière minute du temps réglementaire (3-3, 90 min). Son premier but aux Lusitanos qui permet de ramener un point précieux de Sedan. Même si une expulsion sévère viendra gâcher la fête.

A l’issue de la rencontre, Bernard Bouger était heureux de la réaction de ses joueurs, sans pour autant oublier la première période indigeste de ses joueurs. «Aujourd’hui, j’attends beaucoup plus individuellement et collectivement sur l’ensemble d’un match. On s’est mis en difficultés tout seul. C’était portes ouvertes. Mettez-nous des buts. Mais comme on a une force de caractère, on arrive à renverser des montagnes. A 2-0, je pense que 80% des gens pensaient que le match était plié, que Sedan allait l’emporter. Je ne suis pas content du résultat, mais je suis ravi des émotions que la performance a pu procurer. Les joueurs ont su nous les transmettre dans ce match. L’émotion aurait été parfaite si on avait gagné ce match. L’erreur existe dans le football. Maintenant, ça fait trop souvent que ça nous arrive. On est trop passif à certains moments. Il faut arrêter ses erreurs. Aujourd’hui, on marque beaucoup de buts [ndlr: 2ème attaque du Groupe D de N2 avec 8 buts] mais on en encaisse de trop [ndlr: 15ème défense du Groupe D de N2 avec 9 buts]. L’équipe aurait mérité de gagner déjà un match par rapport à la deuxième période de Sedan ou le match de Sainte-Geneviève».

13ème du Groupe D avec 4 points, les Lusitanos soufflent pour le moment le chaud et le froid. Et la réception de la réserve du RC Lens (15ème avec 1 pt), samedi prochain, à 18h00, revêt déjà d’une importance majuscule pour deux équipes en quête de succès. Mais à domicile, les Lusitanos feront tout pour enfin renouer avec la victoire dans un Stade Chéron qui ne demande qu’à vibrer aux exploits des Lusitanos!

 

National 2, Groupe D

CS Sedan-Ardennes 3-3 US Lusitanos (2-0)

Stade: Louis Dugauguez, Sedan

Buts: Bekhechi (1 et 21 min) et Kaboré (78 min) pour Sedan; Maluvunu (63 min), Touré (67 min) et Durbant (90 min) pour Saint Maur.

Avertissements: Autret (84 min) et Mangan (92 min) pour Sedan; Durbant (82min et 90 min) pour Saint Maur.

Sedan: Dubois; Harvey, Bellaïd (Cap.), Mangan, Zeghdane; Autret (Bouhmidi, 87 min), Bangre; Suray (Kaboré, 74 min), Constant (Diop, 61 min), Boutobba; Bekhechi. Entraîneur: Sébastien Tambouret.

US Lusitanos: Ponzio; Basse, Viegas, Fonseca, Cordeiro (Maluvunu, 63 min); Gnahoré (Monteiro, 75 min), Touré; Diyangi (Durbant, 46 min), Latour, Diaz (Cap.); Sylla. Entraîneur: Bernard Bouger.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
8.6