Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Pour la toute première fois, l’Ambassde du Portugal à Paris, va ouvrir ses portes dans le cadre de la 35ème édition des Journées européennes du patrimoine en Île-de-France.

L’Ambassadeur Jorge Torres Pereira a été l’invité de Michel Cadot, Préfet de la région Île-de-France, lors de la présentation de l’édition de 2018 des Journées, à l’hôtel de Noirmoutier, aux côtés de l’Ambassadeur de l’Autriche, Michel Linhart et du Président de la Cité universitaire internationale de Paris, Jean-Marc Sauvé.

«Je suis très heureux de m’associer à l’initiative des Journées du Patrimoine, adoptée déjà dans un grand nombre de pays, dont le Portugal. Nos Journées là-bas auront lieu le 20 et 21 septembre» a dit dans son intervention l’Ambassadeur du Portugal.

Jorge Torres Pereira a parlé de la vulnérabilité du patrimoine. «J’accentue l’expression vulnérable, parce que c’est là une importante dimension de ces Journées. Pas seulement donner à voir nos richesses patrimoniales, mais surtout attirer l’attention sur la fragilité, la vulnérabilité de beaucoup de joyaux de notre patrimoine, que l’on croit au départ être simplement locale, mais quand on les perd, on voit très rapidement que c’est une perte pour tous et que se pose la question de la santé-même de notre héritage universel». Le Diplomate portugais a ensuite donné l’exemple de l’incendie, il y a quelques jours, du Musée National de Rio de Janeiro, «un vrai crime de lèse-patrimoine – des mémoires et des traces disparues à jamais».

Jorge Torres Pereira va, «pour la première fois et pour quelques heures», ouvrir les portes des salons d’apparat de l’Ambassade de Portugal à Paris, un bel hôtel particulier au XVIème, rue de Noisiel, connu aussi comme Hôtel de Levy. «On veut essayer de démontrer, nous aussi, l’importance du patrimoine comme catalisateur de mémoires, comme levier d’associations, comme matière de spéculation culturelle ou d’inspiration à la création. Comme instrument de Culture, quoi».

Ceux qui visiteront l’Ambassade du Portugal ce samedi vont décrouvrir «un cabinet indo-portugais du XVIII en marqueterie, ou une broderie couvre-lit en soie, orientale – qui sont très intéréssantes pour éclairer certaines spécificités de notre Mémoire collective de portugais voyageurs et curieux d’autres cultures». Mais il y aura également «un buste en plâtre selon le model de Marianne et le partage d’un espace avec un Maitre de la littérature française, Marcel Proust, qui échangea des lettres avec le propriétaire de la maison, son cousin germain, et aura pu parcourir ces salons qu’on ouvre au public le 15»…

Les Journées européennes du patrimoine se tiendront les 15 et 16 septembre prochains dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018 avec pour thème «L’Art du partage».

En Île-de-France, plus de 1 500 sites et édifices participeront à la manifestation: hôtels particuliers, sites industriels, édifices religieux, lieux de pouvoir et emblématiques, créations d’architectes… De nombreux monuments ouvriront également leurs portes de manière exceptionnelle ou pour la première fois dans le cadre des Journées.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 5 Votos
7.6