Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Dans le Nord de la France et plus particulièrement dans la région Lilloise, on célèbre en octobre et début novembre, la Fête des Allumoirs, une manière « bien d’ichi » de célébrer l’arrivée de l’automne. Alors que dans les pays anglo-saxons et depuis quelques années aussi dans nos contrées, les enfants fêtent Halloween, les enfants de la région de Lille, lors de la Fête des Allumoirs, parcourent les villes de la métropole en cortège avec des lampions.

Dans le Nord, la Fête des Allumoirs est une tradition qui marque l’arrivée de l’automne et le retour des soirées à la lumière des lampes. Dans le passé, les ouvriers ne pouvaient plus travailler la nuit à cause de l’absence de lumière. Selon la tradition, ce sont les enfants des ouvriers qui allaient chercher du feu (au temps où il n’y avait pas l’électricité) et revenaient chez eux pour éclairer leurs maisons.

Parler des Allumoirs, c’est également parler des Géants, qui ouvrent ou qui ferment souvent les cortèges.

Évoquer les Géants dans le Nord Pas de Calais, c’est remonter l’histoire et au même temps retrouver une des traditions des plus encrées dans ce territoire.

Le Géant est une figure gigantesque qui représente un être fictif ou réel. Hérité de rites médiévaux, la tradition veut qu’il soit porté et qu’il danse dans les rues les jours de braderies, kermesses, ducasses et autres fêtes, qui prennent le nom, en automne, d’Allumoirs.

Sa physionomie et sa taille sont variables, et son appellation varie selon les régions.

Chaque Géant a son histoire, les Géants naissent, sont baptisés, se marient et ont des enfants comme les hommes. Le Géant, en tant que représentant des habitants du lieu où il vit, est enraciné dans la tradition et fait partie de la culture populaire.

Le Géant est originaire d’Europe méridionale, et plus particulièrement de la péninsule Ibérique.

Les traces les plus anciennes se trouvent au Portugal et remontent au XIIIème siècle. Plus tard, le phénomène des Géants s’est développé en Espagne. Au XVIème siècle, l’Espagne domine beaucoup de régions d’Europe, notamment les Pays-Bas espagnols, qui sont devenus aujourd’hui le Nord-Pas-de-Calais, la Belgique, et les Pays-Bas. Le phénomène des Géants s’est donc développé dans ces régions dû à la domination espagnole et aux échanges avec son peuple.

L’Espagne importe donc les Géants du Portugal et exporte la tradition dans les régions du Nord de l’Europe.

Le plus ancien Géant répertorié dans le Nord, est né à Douai en 1530. Il appartient à la famille des Gayants. Le long de tous ces siècles, les Géants ont eu des heures de gloire, mais aussi des oublis, leur disparition étant même ici et là menacée.

 

Constance du Portugal

Il est bien difficile de chiffrer leur nombre, on approcherait les 600 dans la région Nord. Parmi eux, deux sont d’origine portugaise : il s’agit de Constance du Portugal et de Ferrand du Portugal.

La première a été créée à Calais en 1902 et le deuxième à Wattrelos en 1987. Tout Géant a son histoire.

Jehan était un corsaire. Ce premier géant de sept mètres de haut avait été fabriqué en 1901, Constance, son épouse, en 1902. Ils seront brûlés lors de la Première guerre par des soldats frigorifiés. Ils renaîtront en 1933 grâce au Comité La Fayette, un peu moins grands, presque cinq mètres. Ils seront restaurés en 1952, puis oubliés et à nouveau ressuscités en 1994 par les Amis du Vieux Calais.

De la légende de Constance on retiendra que son futur mari, Jehan de Calais, était un amoureux du large. Dans un de ses voyages, il s’arrête sur une île, c’est là qu’il achète deux belles esclaves, appelées Constance et Cascades. Il épouse Constance. Revenu à Calais, il y reçoit de grands honneurs et sa jeune femme partage son succès.

L’aventurier Jehan, repart pour de nouvelles aventures en mer. Il fait escale à Lisboa. La beauté de son navire attire l’attention des seigneurs de la Cour. Le roi veut aussi le visiter. Son émotion est grande quand il aperçoit le tableau ornant la poupe. Il interroge Jehan qui lui raconte la vérité sur les esclaves qu’il a délivré. Le Calaisien apprend alors que Constance, son épouse, est la propre fille du Roi et que Cascades, nommée aussi Isabelle, est la fille d’un puissant Duc. Elles avaient été enlevées par des pirates un jour qu’elles se promenaient sur la plage.

Dès que la nouvelle est connue, tout le monde vient féliciter le Roi. Un seul homme, Don Juan, prince du sang, qui s’était flatté jadis d’être le fiancé de Constance et le futur Roi du Portugal, reste à l’écart, sombre et pensif. C’est lui qui reçoit le commandement de la flotte chargée de se rendre à Calais, avec Jehan, pour y chercher Constance et Cascades. Ils sont accueillis dans la liesse. Pendant la traversée du retour, une tempête agite la flottille. Don Juan profite du désordre général pour se jeter sur Jehan et le précipiter à la mer ! Constance est en proie au plus grand désespoir quand est constatée la disparition de son époux. A son arrivée à Lisboa, en larmes, elle prend le deuil. Un feu d’artifice est préparé sur une haute tour qui doit être embrasée le soir même.

Rebondissement ! Jehan n’est pas mort. Rejeté par la mer sur une île déserte, il a vécu deux ans, se nourrissant de fruits. Alors qu’il commence à désespérer de ne jamais revoir sa chère Constance, ses signaux sont aperçus par un vaisseau passant au large. Il est sauvé et ramené à Lisboa. Aussitôt dans la capitale, il se précipite au château, embrasse sa femme à perdre haleine et révèle au Roi la perfidie de Don Juan. Furieux, le souverain fait enfermer le traître dans la tour à laquelle on met le feu.

Reconnu pour le digne et royal époux de Constance, Jehan de Calais est proclamé héritier du royaume de Portugal, avec son fils comme successeur.

 

Ferrand du Portugal

L’autre Géant portugais du Nord est Ferrand du Portugal. Il est né, suite au jumelage entre les villes de Wattrelos et de Guarda.

Fernando Sanches (1188-1233) troisième fils du Roi Don Sanches, se marie avec Jeanne de Constantinople (1194 ou 1200-1244), fille de Balduin IX, Comtesse de Flandres et du Hainaut.

Fernando Sanches sera surnommé Ferrand de Flandres, il participa à plusieurs batailles. Il fut capturé le 27 juillet 1214 lors de la Bataille de Bouvines.

La Bataille de Bouvines opposa les troupes royales françaises de Philippe Auguste, renforcées par quelques milices communales à une coalition de princes et seigneurs français, menée par Jean Sans Terre, Duc d’Aquitaine. De cette coalition faisait partie Ferrand de Flandres.

La victoire est remportée par le Roi de France, toutefois la Bataille de Bouvines marque d’une certaine façon le déclin du pouvoir seigneurial et qui aura une importance capitale sur les frontières actuelles de l’hexagone.

La municipalité de Tourcoing est jumelée à la ville de Guimarães. Cette dernière a été choisie, en 2012 pour être capitale Européenne de la Culture. A cette date, la ville nordiste a annoncé qu’un Géant était en train de naître, celui d’Afonso Henriques, premier Roi du Portugal. Depuis… plus de nouvelles. L’heureux événement est-il prévu pour bientôt ?

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 13 Votos
5.0
X