Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Un Colloque international sur «Le Portugal dans la Grande Guerre – vivre l’expérience limite», rassemble actuellement à Paris des dizaines de spécialistes de la participation du Portugal à la I Guerre Mondiale. Le Colloque a commencé hier à la Maison de la Recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle (USN), il se déroule aujourd’hui à la Délégation de Paris de la Fondation Calouste Gulbenkian et retourne ce samedi à la Maison de la Recherche.

Lors de la scéance d’ouverture ont pris la parole Sébastien Velut (V-P Affaires Internationales, USN), Olinda Kleiman (CREPAL), Carlos Matos Gomes (écrivain et chercheur), João Pinharanda (Camões-Centro Cultural Português Paris) et Maria Antónia Pinto de Matos (Museu da Presidência da República).

La matinée a été placée sous le thème «Le regard rétrospectif de l’historien» avec trois interventions: celle de Luís Alves de Fraga (IHC-NOVA FCSH) sur «La belligérance portugaise dans la Grande Guerre: perspective diplomatique luso-française», celle d’Aniceto Afonso (IHC-NOVA FCSH) sur «La Grande Guerre: le Portugal en Afrique» et celle d’Elsa Santos Alípio (Museu da Presidência da República – IHC-NOVA FCSH) sur «Le Président du Portugal s’en va-t-en guerre: histoire et diplomatie de la première visite d’État portugaise».

L’après-midi a été placé sous le thème «Le Portugal et l’Europe» avec les interventions d’Yves Léonard que «La République Portugaise et le bouleversement de l’Europe pendant la Grande Guerre», de Ricardo Marques (Expresso) sur «Le Portugal et l’éclipse de la paix» et Jorge Silva Rocha (CEI-ISCTE/IUL) sur «Le service postal de campagne du CEP en France»

La journée a cloturé par une table ronde animée par Dominique Stoenesco avec Aniceto Afonso, Carlos Matos Gomes et Nuno Gomes Garcia

La journée à la Gulbenkian de Paris démarre avec les interventions de Laurent Creton (V-P Recherche, USN) et Miguel Magalhães (FCG-Paris). Sont prévues les interventions d’Isabel Lousada (CICS.Nova-FCSH), de Helena da Silva (IHC-NOVA FCSH), de Leonor Buescu (FLUL), d’Ana Paula Pires (IHC-NOVA FCSH), de Maria Benedita Basto (Crimic, Sorbonne Université), d’Ana Maria Martinho (Cham-FCSH/Nova), de Noémia Malva Novais (IHC-NOVA FCSH), de José Miguel Sardica (FCH-UCP), d’Olinda Kleiman (sous réserve), de Francisco Gonçalves (postdoctorant, CREPAL).

Les participants vont visiter l’exposition «Le Portugal et la Grande Guerre», guidés par le Conseiller culturel de l’Ambassade du Portugal, au Consulat Général du Portugal à Paris.

Trois interventions sont programmées samedi à la Maison de la Recherche: celle d’Yves Desfossés (Ministére de la Culture, DRAC Grand-Est) sur «Mort quotidienne au front: le point de vue de l’archéologue, celle de Carlos Silveira (IHA/NOVA FCSH) sur «‘Je l’ai vu en première ligne’: la mission artistique de Sousa Lopes racontée par les écrivains-soldats portugais» et celle d’Eduardo Manuel Alves Duarte (FBAUL-CIEBA) sur «Le monument aux soldats de la Grande Guerre à La Couture».

Maria Antónia Pinto de Matos présidera la scéance de bilan de ces trois journées avec les contributions de Luís Alves de Fraga sur «Les répercussions de la Grande Guerre sur le Portugal du XXème siècle» et de Carlos Matos Gomes sur «Le Portugal: une Grande Guerre de 90 ans».

Font partie du Comité scientique: Luís Alves de Fraga, Aniceto Afonso, Carlos Matos Gomes, Olinda Kleiman, Yves Léonard, Ana Maria Martinho, Yves Desfossés et Maria Benedita Basto et font partie du Comité d’organisation: Carlos Matos Gomes, Olinda Kleiman, Ilda Mendes dos Santos, Agnès Levécot, Jorge Borges, George Gomes, Michel Riaudel et Ana Paixão.

Credito agricola

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 3 Votos
7.2