Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Cette saison, le LusoJornal continue de suivre les lusophones qui évoluent sur les pelouses de D1 Féminine et D2 Féminine. Et durant ce week-end de 16ème de finale de Coupe de France féminine, deux lusophones vont notamment se croiser sur la pelouse. En dehors d’être deux clubs historiques du football féminin, Soyaux et Reims comptent dans leur rang respectivement Angeline da Costa et Mélissa Gomes.

Avant ce match qui s’annonce ouvert et intéressant, les deux joueuses nous ont confié leur sentiment, à commencer par celle qui va recevoir ce dimanche, Mélissa Gomes: «Je pense que ce match va être source de motivation pour nous. Nous allons pouvoir affronter un club de D1 chez nous pour ces 16èmes de finale, c’est bien, maintenant il va falloir défendre nos valeurs et prouver sur le terrain qu’on a envie pour parvenir à créer la surprise»!

«Je pense qu’on en a les moyens, à nous de les utiliser à bon escient. Comme on dit souvent, tout est possible en Coupe de France. Nous avons bien travaillé durant la semaine avec l’aide des Coachs afin d’aborder au mieux cette rencontre même si nous savons que ce match sera difficile. Maintenant, on devra appliquer ce qu’ils nous auront demandé et jouer comme d’habitude avec envie et combativité».

En face, la concentration est aussi de mise pour la joueuse Sojaldicienne, qui rappelle qu’il ne faut pas négliger un tel adversaire: «Nous avons préparé le match de ce week-end contre Reims de la même manière qu’un match de Championnat. Ce n’est pas parce qu’elles sont dans la division inférieure que l’on doit négliger l’opposition. On devra garder de la rigueur et mettre un maximum d’intensité pour remporter ce match».

Les deux joueuses n’ont pas hésité également à faire part de leurs objectifs dans cette compétition. Pour l’attaquante rémoise «l’objectif principal est d’être Championnes de D2 et de pouvoir accéder en D1 la saison prochaine. Mais la Coupe de France reste un objectif important, à nous d’aller le plus loin possible».

Même son de cloche du côté d’Angeline da Costa, pour qui ces rencontres sont aussi importantes en vue du Championnat: «Tout d’abord on a pour objectif d’aller le plus loin en Coupe de France. Puisqu’en Coupe tout est possible. Sur un match l’exploit est réalisable, donc être vainqueur aussi. Cette compétition nous permet aussi de garder du rythme puisque les journées de Championnat sont assez espacées. C’est pourquoi on aura à cœur de faire du mieux possible».

Pour rappel, Reims reçoit Soyaux au Stade Louis Blériot dimanche à 14h30. Les deux clubs peuvent atteindre en cas de victoire les 8ème de finale, pour lesquels le Lyon de Lucy Bronze, le Metz de Simone Jatobá et Adeline Janela, et Guingamp sont déjà qualifiés.

 

Sic Cristina

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 3 Votos
9.7
X