Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

À l’heure de la trêve hivernale et après 14 journées de D1 Féminine, LusoJornal a décidé de faire le bilan des clubs des lusophones du Championnat. Et il continue à Fleury, où évolue Charlotte Fernandes, et qui s’installe tout doucement dans les équipes de tête du Championnat.

Encore en D2 il y a un an et demi et après un maintien obtenu à la dernière journée la saison dernière, Fleury continue de progresser à pleine vitesse. Parti cette saison avec des ambitions supérieures à celles d’avant, en atteste le recrutement de Nadjma Ali Nadjim ou encore Marie-Charlotte Léger, le FCF 91 comptait bien montrer qu’il avait les arguments pour lutter pour le podium.

Une ambition confirmée d’entrée avec une prestation pleine malgré la défaite contre le PSG, avec un seul petit but encaissé sur penalty (0-1). Le tout suivi par deux succès probants à Metz (2-0) et contre Montpellier (1-0). Bien lancé, Fleury ralenti rapidement, enchaînant cinq matchs nuls consécutifs qu’il aurait pu emporter au vu des scénarios.

Notamment le derby francilien face au Paris FC (1-1), où les Floriacumoises se sont retrouvées à 11 contre 10 durant une majeure partie de la rencontre sans parvenir à faire tomber le PFC. Cette longue traversée du désert se ponctue de la pire des manières pour les joueuses de Jean-Claude Daix, avec un cuisant revers à Guingamp (1-4).

Dans le dur et bien loin de ses espoirs de début de saison, le FCF 91 réagit cependant de la meilleure des manières. Parti pour concéder une nouvelle défaite face à Dijon, se retrouvant mené 2-0 en 20 minutes, le club francilien renverse la situation et se remet dans le bain (3-2). En dehors des deux revers face aux cadors Lyonnais (1-4) et Montpelliérains (1-3), les coéquipières de Charlotte Fernandes enchaînent deux succès capitaux avant la trêve face à Metz (2-1) et Lille (4-1).

Revenu en boulet de canon à la 5ème place, Fleury est à nouveau en position de regarder vers le haut. Mais la reprise s’annonce des plus corsées. Car si les Floriacumoises se sont qualifiées sans encombre pour les huitièmes de finale de la Coupe de France face à Rouen (4-0), les matchs de championnats qui les attendent s’annoncent copieux. Déplacement au Paris FC avant de recevoir Bordeaux et de se déplacer au PSG.

Trois rencontres qui s’avèreront décisives dans l’optique de finir dans la première moitié de tableau du championnat comme espérer. Fleury pourra compter sur l’aide de la franco-portugaise Charlotte Fernandes. Repositionnée au poste d’arrière droite depuis la saison dernière, la joueuse francilienne confirme à ce poste, se révélant indispensable défensivement tout en aidant son attaque grâce à ses fréquentes montées.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 1 Voto
9.3
X