Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

La D1 Féminine reprend ses droits ce week-end pour la 15e journée avec Lyon toujours leader au classement. L’occasion pour se pencher sur la première partie de saison lyonnaise, les coéquipières de l’anglo-portugaise Lucy Bronze étant bien parties pour remporter une nouvelle fois le championnat.

L’Olympique Lyonnais est depuis quelques années l’exemple parfait d’une domination sans partage. Vainqueur la saison passée de la D1 Féminine pour la 12e fois consécutive, Lyon est allé remporter en prime une cinquième Ligue des Champions dans son histoire, ne laissant filer que la Coupe de France face au PSG au terme d’un match dantesque. Mais l’ogre est loin d’être rassasié.

D’entrée, il vient monter à Lille qui est le champion en titre avec son plus large succès pour l’heure cette saison (8-0). Si les victoires contre Soyaux (4-0) et Guingamp (3-0) sont moins clinquantes dans le contenu, l’OL continue d’imprimer son rythme à ceux qui tenteraient de lui résister. Le Paris FC est débordé (5-0) tout comme Rodez (2-0).

Si Montpellier (2-1) et Bordeaux (3-0) s’avèrent plus coriaces, les joueuses de Reynald Pedros carburent face à Metz et Dijon (5-0) avant leur déplacement capital à Paris. Elles tiennent alors une belle occasion de mettre leur principal concurrent pour le titre à distance, lui qui a déjà laissé filer deux points face à Lille.

Mais mises à l’envers par une erreur de sortie de Sarah Bouhaddi et bousculées par un PSG porté par son public et ses envies de titres, Lyon ne peut que concéder le match nul en terres parisiennes (1-1). Un moindre mal, les Lyonnaises ayant en prime déjà été sacré l’an passé avec un seul match nul concédé au même endroit.

Ce coup de frein ne ralenti en effet pas la machine rhodanienne qui vient battre Fleury (4-1), Guingamp (7-0) et Soyaux (6-0) avant de partir sereinement en vacances en atomisant les Montpelliéraines chez elles (5-0). Une première partie de saison lyonnaise qui s’est avérer tout aussi tranquille sur les autres tableaux. Deux tours facilement passés en Ligue des Champions face à Avaldsnes et l’Ajax Amsterdam avant de remporter son premier match de 2019 en Coupe de France face à Rodez (6-0).

Mais cette nouvelle année est celle de tous les dangers pour Lyon. Car si la reprise semble simple avec les réceptions de Rodez et Lille entrecoupées par un déplacement au Paris FC, les Lyonnaises savent que tout se jouera mi-avril, lors du match retour face au PSG. C’est aussi dans cette zone que la décision se fera en Ligue des Champions, l’OL voyant Wolfsburg se dresser devant lui en quarts de finale dans une revanche de la finale de l’an passé.

Méfiance donc mais l’OL peut compter avec Lucy Bronze dans ses rangs. Considérés par beaucoup encore cette année comme la meilleure arrière droite du championnat, voire du monde, elle enchaîne les prestations de haut niveau, elle qui a marqué son seul but de la saison en D1 lors de son premier match face à Lille.

 

Sic Cristina

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
9.8
X