Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Opinion: Sintra. L’autre palais: le Palais de la Regaleira

LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho

Oui, je vous le concède, le titre est peut-être un peu présomptueux… on devrait dire plutôt: «Palais de la Regaleira: un des autres Palais de Sintra»… quoique… vous allez voir – ou plutôt vous allez lire – si votre curiosité vous a conduit à nous lire jusqu’ici, voire au-delà.

L’autre Palais, parce que quand on parle de Sintra on pense surtout au Palais de la Pena.

Mais il y a bien d’autres Palais, lieux à visiter à Sintra: le Château des Maures, le Palais National de Sintra, le Palais de Seteais, le Palais de Monserrate, le Couvent des Capucins… la liste est longue.

Parler de Sintra, c’est parler d’une des plus belles villes du Portugal, située à 35 kilomètres de Lisboa. C’est parler d’une ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Printemps va vite arriver, pourquoi ne pas programmer une escapade de quelques jours, voir un simple fin de semaine à Lisboa et ses environs?

Je vous fais donc une suggestion: allez visiter le Palais de la Regaleira, à Sintra. Vous nous donnerez des nouvelles…

Comme dit un dicton portugais, «un homme prévenu en vaux deux».

Je vous préviens donc: vous allez être ravi, étonné, dérouté, vous allez vous poser beaucoup de questions, vous allez partir avec des certitudes, mais aussi avec des incertitudes.

C’est un monument qui se montre, mais aussi qui questionne, qui nous questionne. Nous n’avons pas tout compris, vous aussi, vous n’allez pas tout comprendre.

Il y a du toc… il y a du sublime. Attention toutefois: ce qui est toc pour vous, est peut être sublime pour votre compagnon de visite ou vice-versa.

Je vous ai trop dit. Je ne vous ai pas assez dit…

Le Palais de la Regaleira est un ensemble architectural situé dans le centre historique de Sintra. C’est un Palais, ce sont des jardins.

Prenez votre temps. Il est conseillé de prévoir deux à trois heures pour la visite: il y a le Palais, il y a les jardins qui font 4 hectares. Dans chaque coin, dans chaque recoin, il y a quelque chose à voir, à découvrir. Les mélanges sont étonnants. A vous de découvrir les styles architecturaux.

Pour pouvoir comprendre, ne serait-ce un peu de cette œuvre il faudrait pouvoir cerner la personnalité de son propriétaire et de son architecte.

Palais et jardins ont été crées entre 1904 et 1910 par António Augusto Carvalho Monteiro (1848-1920). Fils d’une famille fortunée, il était connu aussi par le surnom de Monteiro dos Milhões. Les millions ont conduit à cet ensemble monumental conçu en collaboration avec l’architecte italien rluigi Manini (1848-1936).

À ce dernier, le Portugal lui doit aussi le Théâtre São Carlos et le Palais du Buçaco.

António Augusto Carvalho Monteiro était un personnage altruiste et égocentrique, un admirateur de Wagner, un collectionneur de tout ce qui était en rapport avec Camões. Un jour il a commandé une horloge composée de 24 fonctions et de 975 pièces. De l’outil, de l’inutile, de l’art, quelle art?

L’histoire dit que le Palais de la Regaleira a été vendu en 1942 à Waldemar d’Orey qui a fait quelques travaux pour améliorer son confort. En 1987 le Palais est vendu à la société japonaise Aok Corporation et cesse de servir d’habitation. En 1995 le Palais et tout le paysage de Sintra est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. En 1997 le domaine de la Regaleira est racheté par la Mairie de Sintra.

Depuis, le public peut le visiter.

Si vous y allez, n’oubliez pas de descendre à 29 mètres de profondeur dans le puits initiatique, à vous de prendre en bas le bon labyrinthe, un choix… votre choix… le choix… les choix de votre vie. Observez les statutes d’animaux. Elles vous surveillent: le lion, les serpents… perdez-vous dans les jardins somptueux, regardez l’eau… regardez-vous dans son miroir… vous vous y verrez peut-être.

À Regaleira tout y est symbole. Il paraît que la Divine Comédie de Dante et autres auteurs y sont évoqués, l’ordre du Temple, les rose-croix, la franc-maçonnerie.

Le Palais est étonnant, seulement une partie est visible. Il y a des illusions… ce qu’on voit dans les photos… c’est peut-être pas ce que vous avez vu de vos yeux.

C’est délirant, mais cela vaut la peine d’être visité. Cela fait travailler notre imaginaire et notre capacité d’étonnement.

Pour y aller: stationnez dans le centre de Sintra. Allez-y à pied, vous pourrez admirer l’artisanat, peinture, souvenirs en liège exposés à ciel ouvert sur le mur de la route qui donne accès au Palais. Ouvrez les yeux. Si vous avez de la chance, vous pourriez y croiser Madona, Florent Pagny… et d’autres à visage découvert!

Je vous ai trop dit… je ne vous ai assez dit… A vous de trouver le chemin, les chemins qui mènent au Palais de la Regaleira… à votre palais.

Selon la saison, vous avez le droit de vous y perdre jusqu’à 18h30 ou 20h00.

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 10 Votos
3.7
X