Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Les seizièmes de finale de la Coupe de France de football débutent ce mardi 22 janvier avec plusieurs matches, dont celui d’Andrézieux-Bouthéon, club qui compte sur son Président Franco-Português Christophe Pereira et sur les lusodescendants Charly Pereira Lage et Mathieu Gonçalves Dias, qui va affronter son voisin Lyon Duchère.

Le LusoJornal a pu s’entretenir avec le milieu Charly Pereira Lage avant cette rencontre. Voici trois questions pour le joueur Franco-Portugais.

Que peut-on dire du match face à Lyon Duchère ? L’objectif passe évidemment par la qualification…

On s’attend à une rencontre difficile face à une bonne équipe de National, avec de fortes qualités athlétiques et techniques. Mais on aura à cœur de se qualifier, d’autant plus que c’est en effet un mini derby. On a de forts arguments à faire valoir et on va tout mettre en œuvre pour passer.

Qu’est ce qui a été le plus dure après le match face à Marseille ? C’est facile de revenir à la réalité ?

Non pas forcément difficile de revenir à la réalité car on sait que notre pain quotidien est le championnat. Il faut simplement être capable de maintenir le niveau de performance atteint contre Marseille, et surtout avoir le même état d’esprit pour le championnat même si on sait que les équipes nous attendent maintenant.

Comment se sent Charly au sein de cette équipe ? Pari gagné en venant jouer à Andrézieux ?

Je me sens très bien dans cette équipe, en quittant Laval l’an dernier je souhaitais aller dans un club avec un projet ambitieux, pour avoir un maximum de temps de jeu, retrouver du plaisir et retrouver un niveau de performance conséquent. J’ai toujours dans un coin de ma tête l’ambition de jouer au plus haut niveau possible.

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
9.7
X