Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

D1 Futsal: un Sporting Club de Paris retrouvé, beau vainqueur de Nantes

Desporto

 

Dans le cadre de la 8ème journée de D1 Futsal, le Sporting Club de Paris recevait, ce samedi, l’équipe de Nantes, deuxième au classement. Match de la plus haute importance pour les Champions de France, qui, en cas de succès, se rapprocheraient de leurs adversaires du jour. Un bon résultat des Parisiens clôturerait de belle manière un mois de novembre très productif.

Les joueurs du Président José Lopes avaient donc une certaine pression au moment d’entrer sur le parquet.

Se présentant sans Teixeira et Belhaj, blessés, et Kébé, en phase de reprise après sa rupture du tendon d’Achille en août, les Verts et blancs ont certainement réussi le match le plus abouti depuis le début de la saison.

L’adversité les a transcendé… affronter Nantes dont le début de saison est impressionnant et qui a abusé, en fin de saison dernière, de procédures administratives pour tenter de devenir calife à la place du calife, avait de quoi motiver les joueurs.

Alors qu’il gérait le début de rencontre, le Sporting Club de Paris encaisse un but à la 3ème minute sur une passe en retrait de Finéo pour Bolinha interceptée par Guirio qui fusille Laion (0-1).

Dans la minute suivante, c’est Renathino qui, de l’aile droite, aggrave la marque en surprenant le gardien parisien dans un angle impossible (0-2, 04 min).

Menés au score sans avoir démérités, les Champions de France repartent à l’attaque et Saadoui bute à deux reprises sur Fernandito, le portier nantais. Les Parisiens sont enfin récompensés à la 6ème minute quand Ngala, bien servi par Eder, envoie la balle hors de portée du gardien visiteur (1-2).

Le Sporting Club de Paris prend clairement l’ascendant sur son adversaire et Bolinha a deux belles occasions à la 10ème minutes: tout d’abord il tente de lober Fernandito mais celui-ci réussi, au prix d’un bel effort, à dévier le ballon en corner puis, il reprend de la tête un long dégagement de Laion, mais une belle parade du gardien empêche le ballon de finir au fond du but. C’est ensuite au tour de Laion de s’illustrer par un tir lointain dont il a le secret. Il reprend victorieusement un corner tiré par Eder (2-2, 15 min).

Revenus au score, mais ne se satisfaisant pas de ce résultat, les Parisiens se montrent encore dangereux par Saadaoui (sa reprise de volée passe de peu à droite du but nantais) ou par Laion dont le tir est repoussé du pied par Fernandito et encore par Bolinha. De son côté, Nantes ne se montre dangereux uniquement que sur des récupérations de balles.

A la 19ème minute, la reprise de volée de Fineo est captée difficilement en 2 temps par le goal ligérien.

Belle première mi-temps entre deux équipes talentueuses qui produisent un beau spectacle pour le plus grand plaisir du nombreux public présent.

Dès la reprise de la partie, le Sporting Club de Paris prend l’avantage. On joue depuis 33 secondes quand Finéo, à la suite d’une belle combinaison avec Eder sur une remise en touche, trompe Fernandito d’un tir plein axe (3-2). Les Nantais semblent sonnés et subissent les assauts parisiens.

La délivrance viendra encore une fois de Laion. Recevant un ballon en retrait de Ba, il s’avance et arme sa frappe qui trompe une nouvelle fois son homologue pour le quatrième but (4-2, 26 min).

Une nouvelle belle action de Finéo-Bolinha se termine par un tir du premier nommé, détourné in extremis en corner (27 min).

Le match est engagé mais correct même si Bolinha doit sortir sur blessure à la 28ème minute. Nantes décide de passer en power-play alors qu’il reste encore 12 minutes à jouer.

Le Sporting Club de Paris, soutenu par ses bruyants supporters, défend très bien son but, ne laissant aucune occasion à son adversaire. Ce sont même les Champions de France qui sont proches d’ajouter un nouveau but, mais Chaulet est trop court pour reprendre le centre fort de Saadaoui devant de but (29 min) et Fineo ne profite pas d’une erreur de la défense nantaise, son interception étant déviée au dernier moment en corner (33 min).

Alors qu’ils maîtrisent parfaitement la partie, les Parisiens vont remettre leurs adversaires en selle en commettant une erreur de relance dont profite Renatinho (4-3, 37 min). Ne voulant pas laisser les Nantais espérer, les joueurs du Capitaine Chaulet reprennent 2 buts d’avance avec la réalisation de Ba à la 38ème minute. L’international français dévie de la tête un long dégagement de la main de Laion, l’action surprend Fernandito qui encaisse un cinquième but (5-3).

C’est l’explosion de joie dans les tribunes.

Beau match, grande victoire, très belle ambiance… tout était bien samedi à Carpentier qui affichait complet pour cette affiche. On a retrouvé (enfin) le Sporting Club de Paris qu’on aime!

Cette victoire (la 3ème consécutive!) permet aux Parisiens de se replacer au classement général et de préparer au mieux le prochain déplacement à Paris Acasa (dauphin de Laval) pour un nouveau match au sommet. Si les joueurs montrent autant de combativité, d’ambition, de solidité, et d’envie de gagner qu’hier, alors tout leur sera possible.

 

Sporting Club de Paris 5-3 Nantes

Arbitres: Victor Chaix & Karim Amejal

Buteurs: Sporting Club Paris: Laion (x2), Ngala, Finéo et Ba. Nantes: Guirio et Renatinho (x2)

Sporting Club de Paris: Laion (GK), Souare (GK), Ba, Belhaj, Bolinha, Chaulet, Eder, Finéo, Ndukuta, Saadaoui et Soumaré

 

Donativos LusoJornal
X