Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

La Cité scolaire internationale de Grenoble à l’heure de la lusophonie

LusoJornal | Dominique Stoenesco LusoJornal | Dominique Stoenesco LusoJornal | Dominique Stoenesco LusoJornal | Dominique Stoenesco
Ensino

 

 

Du 28 mars au 2 avril, a eu lieu à la Cité Scolaire Internationale de Grenoble la Semaine de la Lusophonie, organisée par la Section Portugaise, en collaboration avec l’Association des Parents d’Élèves.

Située au cœur du bassin grenoblois, la CSI de Grenoble propose 6 Sections internationales : allemande, anglaise, arabe, espagnole, italienne et portugaise, accueillant des élèves français et étrangers, de la 6ème à la Terminale, qui suivent deux types d’enseignements en langue étrangère : apprentissage approfondi de la langue choisie et une discipline non linguistique, en l’occurrence Histoire et Géographie, dispensée également en langue étrangère. Ces disciplines s’ajoutent à celles communes à toutes les Sections. Partant d’un niveau élémentaire en 6ème, l’objectif est que les élèves deviennent bilingues en Terminale.

Clôturée par une farandole de chants, de danses folkloriques portugaises et de jeux de la capoeira, et par un pot de l’amitié, en présence du proviseur de la CSI, Julien Pisselet, la Semaine de la Lusophonie a offert à toute la communauté scolaire, aux parents et aussi au public en général un programme culturel très riche et varié. Les élèves de la Section portugaise, acteurs ou simples participants, étaient encadrés par les quatre enseignants de portugais de la section : Roger Clamote, Coordinateur et cheville ouvrière de cette Semaine de la Lusophone, et Fátima Gonçalves, tous deux professeurs titulaires du Ministère de l’Éducation nationale français ; Flávia Silva et Mário Cunha, professeurs détachés par le Ministère de l’Éducation portugais, administrés par l’Institut Camões ; Sara Pereira, assistante de portugais.

Au menu de la première journée de cette Semaine figuraient une conférence et des animations pédagogiques autour de l’exposition photographique « La vallée du Douro, dans les pas de Miguel Torga », de Dominique Stoenesco, ex-professeur de portugais et membre de l’ADEPBA (Association pour le développement des études portugaises, brésiliennes, d’Afrique et d’Asie lusophones). Le lendemain, Mário Cunha, professeur d’Histoire, anima un débat intitulé « De la Révolution à la décolonisation », précédé de la projection du film « Capitaines d’Avril », de Maria de Medeiros. Puis, João Carlos Pereira, maître de conférences à l’Université de Lyon II, proposa aux élèves du lycée une conférence sur « Camilo Castelo Branco et la condition féminine au XIXè siècle ». La troisième journée fut consacrée au théâtre, avec deux représentations : « O Bojador », d’après l’œuvre de Sophia de Mello Breyner Andresen, par les élèves de 4ème, et « Les Pirates », de Manuel António Pina, par les élèves de 6ème.

La journée suivante débuta par une visite de l’École élémentaire Anthoard (qui dispose d’un enseignement renforcé en langue portugaise dès le Cours Préparatoire) effectuée par les élèves de 6ème de la Section portugaise et auxquels fut proposée une animation pédagogique sur le Cap-Vert. L’après-midi de cette quatrième journée, le public a pu assister à trois créations théâtrales : « Dis-moi dix mots de la langue française », réalisée par des élèves de l’Unité pédagogique de formation intensive en français (unité destinée aux élèves étrangers ne maîtrisant pas encore le français) et des élèves de 3ème de la Section portugaise ; théâtre radiophonique en langue portugaise, avec des textes de Machado de Assis et d’António Torrado sélectionnés par Flávia Silva, professeure de Langue et littérature portugaise et présentés par des élèves de 1ère ; « Vive la Liberté », une création théâtrale des élèves de 3ème, avec la participation d’élèves de la Section italienne, mise en scène par Roger Clamote, professeur de Langue et littérature portugaise, avec des textes de Manuel Alegre et des chansons qui ont marqué la Révolution du 25 avril 1974.

La dernière journée fut rythmée par les jeux de la capoeira présentés par le groupe « Som do Gunga » de Grenoble. La matinée fut aussi animée par les élèves de 6ème qui accueillaient des élèves de CM2 de l’École élémentaire Anthoard. La journée s’acheva par une séance de cinéma (« Une abeille sous la pluie », de Fernando Lopes), suivie d’un débat, puis un récital de poèmes choisis par les élèves de 4ème, sous le titre « Le Portugal, porte-parole de l’Océan ».

Outre l’exposition « La vallée du Douro, dans les pas de Miguel Torga », deux autres expositions photographiques de l’ADEPBA étaient visibles dans le grand hall d’entrée de la CSI, durant toute la Semaine de la Lusophonie : « Paysages du Cap-Vert » et « Brésil-Brésils ». Par ailleurs, sur d’autres sites de l’établissement on pouvait voir trois expositions réalisées par les élèves de la Section portugaise : « La Révolution des Œillets », « Les femmes de la Lusophonie » et le diaporama permanent « Les Grandes découvertes portugaises aux XVè et XVIè siècles ».

La Section portugaise de la CSI a été créée en 2001 et totalise un effectif de 118 élèves. Elle accueille des élèves qui ont vécu dans un pays lusophone ou qui ont appris la langue portugaise à l’école primaire, ou bien encore des jeunes dont le portugais est la langue maternelle. Ces élèves ont dans leur programme 8 heures par semaine de cours de Langue et Littérature, et aussi d’Histoire et Géographie, dispensés en langue portugaise, qui s’ajoutent aux autres enseignements.

Comme toutes les sections internationales de la CSI, la Section portugaise prépare au Diplôme national du brevet option internationale (au collège) et à l’Option internationale du baccalauréat (au lycée). À partir de la rentrée de 2022, cette option deviendra Baccalauréat français international, proposant une nouvelle discipline : Connaissance du Monde. Ces enseignements ont pour finalité de faciliter une orientation vers les études supérieures, aussi bien en France qu’au Portugal. Rappelons que les admissions en Section internationale se font au vu d’un dossier de candidature et des résultats à un examen oral et écrit.

À l’échelle de la ville, la Section portugaise de la CSI a des liens avec l’École primaire Anthoard. Dans le bassin grenoblois le portugais est aussi enseigné, en option bilingue, dans les Collèges Fantin-Latour (Grenoble) et Gérard Philipe (Fontaine), dès la 6ème, ainsi qu’en Langue Vivante A et B au Lycée polyvalent Emmanuel Mounier.

Enfin, dans le prolongement de la Semaine lusophone et en lien avec la Saison croisée France-Portugal, dont un des thèmes porteurs est « Le Portugal, porte-parole de l’Océan », les élèves de 5ème de la Section portugaise préparent, pour le 17 juin, une création théâtrale et ceux de 6ème un dossier sur le recyclage du plastique et l’économie de la mer.

 

Donativos LusoJornal

 

X