Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Cultura

 

Créée voici quelques années autour de la chanteuse Ana Bela, «Les Amis du Fado», association lyonnaise vouée à la promotion du fado, a souffert, comme tant d’association culturelles, de la pandémie du Covid-19, voyant ses activités (initiation au fado, ateliers de chant et d’instruments…) interrompues. Elle les a reprises cette année et nous propose de clôturer sa saison avant les vacances avec un concert de fado, le 2 juillet, à Montluel, avec la participation des chanteuses Ana Bela et Nazaré, accompagnées par les musicien(ne)s du groupe eleZiaFado.

Ce concert, coorganisé avec l’Association des Portugais de Montluel, aura lieu à 20h30 à la Salle des Augustins de Montluel. Il sera précédé l’après-midi, à partir de 15h00, d’activités (réservées aux adhérents, mais on peut adhérer sur place!): initiation au chant, présentation des instruments de musique, coaching vocal… De quoi avoir la nostalgie de l’Académie de fado, qui poursuivit avec succès les mêmes objectifs avant d’être engloutie par la crise Covid, ses charges fixes étant sans commune mesure avec celles, très faibles, de l’association lyonnaise.

L’activité fadiste en France est très largement concentrée sur la région parisienne, tant au niveau des lieux programmant plus ou régulièrement du fado qu’à celui du nombre de vocalistes et musiciens y résidant. Dans nos provinces, quelques restaurants assurent aussi d’assez fréquentes soirées fadistes, dans lesquelles ils font généralement appel à des artistes venant… d’Île de France. A deux exceptions près: l’Alsace, qui dispose d’un lieu, opportunément nommé «O fado» et d’un groupe de musiciens et vocalistes, et, donc, la région lyonnaise avec «Les Amis du Fado», seule association ayant aussi un souci de formation pédagogique, la meilleure méthode sans doute pour développer la connaissance et le goût du fado.

Plein succès et longue vie, donc, aux «Amis du Fado»!

 

Informations ICI.

 

Donativos LusoJornal
X