Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Pour cette 20ème journée de Championnat de France de Futsal, le Sporting Club de Paris se déplaçait en Normandie samedi dernier pour y affronter le promu Hérouville, véritable révélation de cette saison. Classé 6ème à 2 points de son adversaire du jour qui pointe lui à la 4ème place ex-aequo avec Toulouse Métropole, le club normand a d’ores et déjà réussi son immersion dans l’élite.

Bien que n’ayant plus aucune ambition dans cette compétition, gageons que les coéquipiers de l’international Samir Alla disputeront leurs 3 dernières rencontres avec le même enthousiasme.

Côté parisien, un maigre espoir subsiste de figurer sur le podium à l’issue du Championnat le 05 juin. Pour cela, il faut impérativement remporter les 3 derniers matchs et dans le même temps, que les concurrents directs (Toulouse Métropole et Paris Acasa) fassent des faux pas.

Compliqué mais pas impossible…

Il y a eu un beau match de futsal samedi avec un scénario un peu fou et des fins de mi-temps dommageables aux parisiens. Les normands démarrent bien la rencontre avec un premier but d’Arbaoui qui profite d’une mésentente entre Haroun, le gardien parisien, et Chaulet pour intercepter le ballon et marquer dans le but vide (1-0, 2 min).

Le Sporting Club de Paris revient vite dans la partie avec une réalisation de Dos Reis bien décalé sur le flanc gauche par Saadaoui. Le brésilien enroule le ballon qui vient se loger dans la lucarne gauche de Ricardo (1-1, 4 min). Les parisiens sont tout près de doubler la mise quand sur un dégagement de Haroun, Nabil Alla dégage en arrière de la tête… le ballon vient s’écraser sur la barre transversale et rebondit devant la ligne de but de son gardien qui semblait battu.

Le match est animé, les 2 équipes jouent l’attaque mais se neutralisent aux abords de la surface de réparation. A la 13ème minute, Dos Reis intercepte dans son camp un coup franc joué par Hérouville, remonte tout le terrain et sert Doualla qui envoie le ballon au fond des filets (1-2). Dans la foulée, Haroun s’impose au sol dans son face à face avec Nabil Alla. Une nouvelle erreur parisienne permet aux normands de revenir au score. Chaulet, pressé par son adversaire direct, renvoie mal la balle qui profite à Nabil Alla qui marque le premier but de son triplé (2-2, 15 min).

Le Sporting Club de Paris se montre le plus dangereux mais ne trouve pas le cadre. Alors que le buzzer signalant la fin de la première période retentit, Hérouville reprend l’avantage par Bensalah qui est le plus prompt pour reprendre le ballon renvoyé par le poteau droit de Haroun (3-2, 20 min).

Ce score à l’avantage des coéquipiers de Samir Alla est plutôt flatteur car les visiteurs ont payé cash leurs erreurs alors qu’ils se sont montrés les plus dangereux.

A la reprise, c’est à un autre match que l’on assiste. Les parisiens vont dominer copieusement la seconde période. Pendant 13 minutes, les normands vont être cantonnés dans leur moitié de terrain par des adversaires pilonnant le but de Ricardo qui va repousser des poings, des bras, des mains ou des pieds toutes les tentatives parisiennes. Ils ne sortent que 2 fois de leur camp… et arrivent à aggraver le score par l’inévitable Nabi Alla qui marque en reprenant un corner (4-2, 24 min).

Les hommes de Rodolphe Lopes ne désespèrent pas de revenir au score. Barbosa, Saadaoui, Dos Reis, Soumaré, Ba tirent de loin, de près, en force ou en finesse… rien n’y fait Ricardo repousse tout, parfois aidé par ses poteaux. On compte en treize minutes pas moins 15 tirs, tous cadrés. Enfin, les parisiens sont récompensés de cette domination par un but de Dos Reis qui marque alors que les tentatives de Barbosa et Saadaoui viennent d’échouer (4-3, 33 min).

Le Sporting Club de Paris continue d’étouffer Hérouville et multiplie les occasions de revenir à égalité. Barbosa est près d’y parvenir mais son tir est repoussé miraculeusement par Ricardo et le ballon roule devant la ligne avant d’être dégagé rageusement en touche.

Les parisiens reviennent finalement au score à 2 minutes du terme de la rencontre grâce à Soumaré bien décalé sur la droite par Barboza (4-4). Il reste peu de temps à jouer et Hérouville, profitant d’un légitime relâchement de son adversaire, vient dans le camp parisien et se montre menaçant.

Alors que l’on s’achemine vers un match nul, Nabil Alla s’offre un triplé… à 32 secondes du coup de sifflet final (5-4).

La déception était grande dans les vestiaires pour des parisiens volontaires, courageux, qui ont beaucoup donné, qui se sont bien battus mais qui ont fait des erreurs préjudiciables. Hérouville n’a pas marqué sur des actions construites mais à simplement bénéficié des largesses de son adversaire.

Le Sporting Club de Paris a par ailleurs mal géré les derniers instants de chacune des mi-temps, ce qui lui coûte 2 buts. C’est dommage, car sur la physionomie de la rencontre et les efforts déployés, le point du match aurait été un minimum.

Il reste deux matches à disputer (contre Toulouse Métropole le 29 mai et à Garges le 05 juin) dans cette compétition. Les joueurs ont quinze jours pour se préparer à ces rencontres qui revêtent chacune un intérêt particulier: Toulouse est un concurrent direct au classement et la défaite au match aller avait été trop sévère (6-1) pour que les parisiens n’essaient pas de se venger et parce que le match à Garges est un derby…

Souhaitons aux coéquipiers du capitaine Teixeira de trouver les ressources et la motivation nécessaires pour que le club de la capitale termine le Championnat à une honorable place au classement, en conformité avec son standing.

 

Hérouville 5-4 Sporting Club de Paris

Buteurs: Sporting Club Paris: Dos Reis (2), Doualla, Soumaré. Hérouville: Arbaoui, Nabil Alla (3), Bensalah

 

Desporto

 

X