Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Des travaux ont été réalisés au Cimetière militaire portugais de Richebourg

Donativos LusoJornal

 

Depuis le mois de juin, des travaux sont en cours dans le Cimetière militaire portugais de Richebourg.

Le toit des deux constructions au fond du Cimetière – le Musée côté droit et, côté gauche, la pièce de stockage, a été refait car les infiltrations d’eau avaient fait des dégâts, notamment dans la pièce de stockage.

Début septembre, la nouvelle société qui s’occupe du jardinage du Cimetière a procédé à l’arrachage de l’ensemble des fleurs et arbustes qui entouraient la totalité des pierres tombales du cimetière. Pratiquement toute la pelouse a été arrachée, à l’exception du tapis central, la terre a été travaillée et une nouvelle pelouse devait commencer à apparaitre ces jours-ci. Jusqu’à maintenant, la pelouse n’allait pas jusqu’aux stèles, mais maintenant, tout le Cimetière sera vert.

Entretemps, il a été procédé à la cimentation des pierres tombales cassées, et les stèles qui étaient penchées ont été redressées avec cimentage à sa base.

Les deux pierres tombales qui étaient en train d’être «mangées» par les deux arbres, ont été retirées (cassées). Contactée par LusoJornal, l’entreprise a dit que les deux stèles allaient être refabriquées et placées dans la première ligne du cimetière, en mémoire des deux soldats y enterrés.

Pour l’ensemble des travaux, les dépenses engagées dépasseraient la centaine de milliers d’euros.

Ce Cimetière militaire portugaise, très symbolique, avec 1.831 corps de soldats du Corps Expéditionnaire Portugais (CEP) qui est venu combattre en France pendant la I Guerre mondiale, est, avec d’autres lieux notoires de la Grande Guerre, candidat à faire partie de la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco.

 

Comunidade
X