Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Après leur déconvenue de Nantes, les Parisiens se devaient de renouer rapidement avec la victoire pour ne pas laisser s’échapper ses principaux concurrents au titre. Et, justement, parmi les équipes qui réussissent un bon début de Championnat il y a le promu, l’Etoile Lavalloise, l’adversaire du jour du Sporting Club de Paris.

Cette réception, suivie d’un déplacement à Toulouse, représentent déjà comme des matchs à très fort enjeu pour un club désireux de retrouver son lustre d’antan.

Samedi, les Parisiens n’ont pas raté ce rendez vous important. Non seulement, ils se sont imposés largement (6-1) mais ils ont offert un spectacle de haut niveau devant une belle équipe lavalloise talentueuse. Le public venu en nombre s’est régalé devant le spectacle proposé par les deux équipes.

Le Sporting Club de Paris, ne voulant pas se faire surprendre, prend d’entrée de jeu les choses en main et ouvre le score après seulement 105 secondes par un but de Finéo qui prolonge du talon un tir d’Eder (1-0). Ne relâchant pas leur emprise, les Parisiens se procurent beaucoup d’occasions mais se heurtent à Marquet, le gardien lavallois auteur d’un grand match. Pendant 10 minutes, par l’intermédiaire de Soumaré, Fino ou Eder, les hommes du Capitaine Teixeira tentent d’aggraver le score. Petit à petit, Laval réussit à s’approcher du but de Laion et finit par le mettre en danger, à deux reprises, par Khalid (11 min). Le gardien parisien devra s’employer pour repousser ces assauts. Le jeu s’équilibre et c’est le moment choisit par Eder pour marquer un premier but. Il est à la réception d’une relance rapide sur l’aide droite, il crochète le gardien sorti à sa rencontre et envoie le ballon dans le but déserté (2-0, 14 min).

Si le Sporting Club de Paris domine les débats, son adversaire oppose une belle résistance et se procure de belles occasions, souvent en contre, mais reste maladroit dans la conclusion. La fin de la première mi-temps est très équilibrée et les deux équipes rentrent au vestiaire sur ce score à l’avantage des Parisiens.

La seconde période est juste commencée que Finéo a l’opportunité d’accroître cette avance mais son tir en pivot trouve Marquet sur son chemin (21 min). Laval est tout proche de réduire le score lorsque Kaique intercepte un ballon donné en retrait de la tête par Eder, mais sa frappe passe à gauche du but de Laion. Ensuite, le gardien devra faire un bel arrêt sur un tir lointain et puissant de Khalid (24 min).

Les Parisiens alternent le jeu court et le jeu rapide et font beaucoup courir des vaillants Lavallois qui finissent par craquer physiquement.

Ces derniers vont encaisser deux nouveaux buts en moins de 60 secondes. C’est d’abord Eder qui marque de loin. Son tir touche le poteau gauche du but de Maquet avant de franchir la ligne, puis Finéo qui s’offre un doublé en reprenant de près un centre de Belhaj concluant ainsi une belle action à trois, initiée par Soumaré (4-0, 26 min).

Les supporters exultent! Sur l’engagement, Bououi, profitant d’un moment de déconcentration adverse, score pour Laval sur joli tir en pivot qui trompe Laion sur sa droite (4-1). Les visiteurs tentent de profiter de ce petit moment de flottement dans les rangs parisiens mais les verts et blancs font preuve de solidarité.

Le Sporting Club de Paris reprend sa marche en avant et Finéo est tout proche de réaliser un triplé mais sa tentative de lob sur Marquet passe à gauche du but lavallois (29 min). Deux minutes plus tard, le ballon est remonté en une-deux entre Eder et Belhaj mais le tir de ce dernier, positionné dans la surface de réparation, est repoussé d’une manchette sur sa ligne par le goal.

Le promu, qui n’a pas perdu depuis le début de saison, veut revenir au score et passe en power-play. Mais, les Parisiens sont bien attentifs, empêchant l’adversaire de progresser et Eder finit par intercepter le ballon qu’il expédie dans le but vide (5-1, 34 min).

Le Sporting Club de Paris continue son pressing et Laion, positionné en position d’avant centre, voit ses deux tentatives repoussées du pied par son homologue lavallois. En supériorité numérique, suite à l’expulsion de Bououai pour 2 cartons jaunes, le club parisien se procure de nouvelles occasions par Finéo et Eder mais c’est Belahj qui clôturera le score avec une réalisation en contre-attaque (6-1, 38 min).

Belle réaction parisienne après leur décevante prestation à Nantes et belle victoire obtenue avec brio, engagement et solidarité face à un adversaire joueur et talentueux. Les supporters ont retrouvé, sur ce match, l’équipe et le jeu qu’ils ont connu lorsque le club raflait toutes les récompenses. Félicitations au staff et aux joueurs pour cette prestation! Il faut maintenant confirmer ce renouveau en allant chercher des points à Toulouse, dans deux semaines, face à un adversaire qui enchaîne de belles performances depuis le début du championnat.

 

Sporting Club de Paris 6-1 Etoile Lavalloise

Sporting Club de Paris: Laion (GK), Douang (GK), Barboza, Belhaj, Chaulet, Fineo, Maico, Soumaré et Teixeira

Buteurs: Sporting Club Paris: Eder x3, Fineo x2, Belahj. Etoile Lavalloise: Bououai.

 

Desporto
X