Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

Profitant de la trêve internationale et, à l’invitation de la Fédération Française de Football, le Sporting Club de Paris a rencontré l’équipe nationale de Slovaquie de Futsal samedi dernier à Clairefontaire en match amical.

Pour préparer les éliminatoires de l’Euro 2022 de Futsal qu’elle disputera à compter de janvier 2021 – en compétition avec l’Azerbaïdjan et la Grèce -, la Slovaquie est venue se confronter à l’équipe de France de Futsal (le vendredi) avant d’affronter les Parisiens le lendemain.

Pour cette rencontre, le Sporting Club de Paris était privé de ses 4 internationaux – Haroun, Aigoun, Teixeira et Saadaoui – en stage avec l’équipe de France de Futsal à Clairefontaine, réunie en vue des éliminatoires de l’Euro 2022 de Futsal qu’elle débutera le mardi 08 décembre contre la Géorgie.

De son côté, la Sélection slovaque, dont le championnat est arrêté depuis quelques mois à cause de la Covid-19 attendait beaucoup de cette double confrontation. S’ils s’étaient lourdement inclinés la veille (5-0), les Slovaques ont livré une bonne prestation devant les Franciliens samedi.

Ce match fut une opposition entre une équipe au jeu très physique (la Slovaquie) et une équipe proposant un jeu vif et rapide (le Sporting Club de Paris).

La première mi-temps sera à l’avantage des Parisiens qui monopolisent le ballon. Le premier tir slovaque n’interviendra qu’à la 12ème minute.

Avant cela, les Français se procureront quelques occasions, mais c’est le jeune Doualla qui débloquera la situation. A la 10ème minute, il déborde sur l’aile gauche mais son centre tir est détourné en corner par Milan Herko, le gardien adverse. Barboza se charge de tirer ce coup de pied de coin; il passe à Fabricio, qui centre pour Doualla, qui marque son premier but de la saison (1-0).

Dans la foulée, quasiment sur la remise en jeu slovaque, Teffaf sort au pied de sa surface de réparation et, arrivé à hauteur du rond central, sert Fabricio qui vient battre Herko sur sa gauche (2-0, 11 min).

Les Slovaques réagissent enfin, et de belle manière, à la 13ème minute, par Marek Belanik qui reprend d’une «Madjer» un coup franc tiré par Zdrahal (2-1).

Les Parisiens repartent de l’avant et, tour à tour, Barboza et Dos Reis manquent l’occasion d’aggraver le score. C’est Caio, à la réception d’un coup franc tiré par Barboza, Capitaine d’un soir, qui ajoute le 3ème but à la 14ème minute (3-1).

Les Slovaques se retrouvent à 5 fautes dès la 15ème minute, signe de leur engagement très physique. Sur un pénalty accordé pour une faute de main très peu évidente de Fabricio, les visiteurs reviennent au score par Matus Sevcik qui s’y prend à deux fois pour battre Teffaf malchanceux sur ce coup. En effet, le gardien parisien repoussera le ballon sur la tête du tireur qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (3-2, 16 min).

Ce coup du sort n’altère pas les ambitions parisiennes qui continuent de dominer la partie. Soumaré s’offrira même un très joli but à 17ème minute. Il récupère le ballon dans son camp côté droit, il progresse avec le ballon, traverse le terrain et se retrouve sur l’aile gauche et décoche un tir qui termine dans le but slovaque (4-2).

En deuxième mi-temps, changement de configuration. Marek Karpiak prend place dans les buts slovaques.

A partir de ce moment, les visiteurs vont quasiment jouer toute la mi-temps à 5 dans le camp parisien avec le gardien positionné dans le rond central. Les hommes de Rodolphe Lopes vont plutôt bien résister aux assauts adverses et ne concédent que très peu d’occasions. Ils auront même la possibilité de marquer par deux fois par Caio et Soumaré, mais Karpiak est vigilant.

A la 28ème minute, nouveau penalty pour les Slovaques (faute de Barbosa qui bouscule Smericka dans la surface de réparation); Rick ne laisse aucune chance à Teffaf (4-3).

La fin de la rencontre est palpitante, l’issue de la partie est indécise, les 2 équipes se procurant de belles occasions mais les gardiens resteront intraitables jusqu’à la fin.

Belle victoire parisienne devant l’équipe nationale slovaque qui a proposé une belle opposition physique. On retiendra que l’effectif du Sporting Club de Paris est riche et de qualité car, malgré l’absence de ses 4 internationaux français, l’équipe a proposé du beau jeu et s’est montrée solidaire en défense. On notera aussi que les 3 buts encaissés, l’ont été sur des coups de pied arrêtés (2 penaltys et 1 coup franc) alors que les Parisiens ont marqué 3 de leurs 4 buts sur des attaques placées.

Retour au Championnat samedi prochain avec un déplacement à Toulouse dans le cadre de la 11ème journée de Championnat D1 de Futsal.

Mais auparavant, les Parisiens seront, mardi soir, à 19h00, devant leur écran de télé pour supporter leurs coéquipiers de l’équipe de France qui affronteront, à huis clos, les Géorgiens dans le premier match des éliminatoires de l’Euro 2022 de Futsal.

 

Sporting Club de Paris 4-3 Equipe nationale de Slovaquie

Buteurs: Sporting Club Paris: Doualla, Fabricio, Caio et Soumaré. Slovaquie: Belanik, Sevcik et Rick.

 

Desporto
X