Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
BnTTSWYSRYo
Comunidade

 

Les soldats sont enterrés depuis quelques mois dans une guerre presque statique du coté et de l’autre des tranchées. Les obus s’abattent d’un côté et de l’autre des tranchées. Quelques-uns diront vivre l’enfer sur Terre.

300.000 morts dès les premiers mois de guerre d’un côté et autre. Les homes sont abattus, choqués avec un faible moral, dans une guerre complètement absurde, comme beaucoup de guerres par ailleurs. Des soldats disent et écrivent disant qu’ils perdent la fois dans l’Humanité.

Ici, du côté d’Ypres les tranchées allemandes et britanniques ne sont espacées que de quelques dizaines de mètres. Le terrain est mouvant, les puits rendent les tranchées boueuses et insalubres au milieu de rats, poux… Entre les deux tranchées, des terrains criblés, dévastés, pleins de cratères qu’on appellera le «no man’s land» (la terre de personne).

Au matin du 25 décembre 1914, les canons font une pause. Silence. Les Anglais regardent au-delà de leur tranché et à leur grande surprise, ils voient de l’autre côté des sapins et des bougies allumées par des soldats allemands.

Une voix s’entend, venue de la position ennemie : «Douce nuit» résonne. D’autres voix se rejoignent pour chanter.

Tout d’un coup, Anglais et Allemands entonnent ensemble un même chant de Noël, l’hymne latin «Adeste Fidèles».

Deux nations ennemies chantent, en plein Noël, la même chanson.

Un soldat allemand sort de la tranchée et s’avance dans le «no man’s land». Les bras levés, le soldat allemand s’avance vers la tranchée britannique.

Un Tommy quitte alors son poste, rejoint l’ennemi et le salue.

Cette scène surréaliste incite des centaines de soldats à se rejoindre dans le «no man’s land». Certains avec des sapins de Noël à la main crient «Joyeux Noël».

Cette magie de Noël se répercute à plusieurs endroits du front. On prend le temps d’enterrer les morts d’un camp et de l’autre. Échanges de cigarettes, de chocolats, un match de foot qui restera historique, une prière ensemble. Soldats anglais, français e allemands ont chanté et joué ensemble.

LusoJornal vous propose d’assister à la recréation de cette trêve de Noël, en ce mois de décembre 2021.

 

Donativos LusoJornal

 

X