Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

National 2: Les Lusitanos ont déjoué à Colmar

Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM Lusitanos | EM
Desporto

 

Pour son premier déplacement de la saison, à Colmar, les Lusitanos ont concédé une défaite 2-0 après un match sans imagination.

S’il y a des matchs qui marquent les esprits, d’autres sont clairement à oublier.

Pour son premier voyage de la saison, le sort réservait l’Alsace et Colmar aux hommes de Yann Lachuer. Une opposition à ne pas prendre à la légère face au Champion de N3 de la Ligue Grand Est. D’autant plus qu’au Stadium de Colmar, le public était venu soutenir en masse les Verts du SRC après leur sévère déconvenue de Bobigny (5-0).

Dès l’entame de la rencontre, Colmar prend la mesure de son adversaire et tente de confisquer le ballon, tout en contrariant les velléités offensives saint-mauriennes, sous la pluie. Pour autant, les occasions se faisant trop rares et trop timides pour espérer voir le match basculer dans un sens. Et difficile de se mouiller pour désigner le futur vainqueur.

Il faudra attendre la 30ème minute pour voir Lenny Stoltz reprendre de la tête un bon centre de Valero qui terminera sur le poteau avant de voir Baka le reprendre dans la foulée. Une frappe que Cointard repoussera en corner. A la 40ème minute, Valero centre de l’extérieur du gauche pour la tête de Yebra qui permet une nouvelle fois au portier des Lusitanos de briller.

Saint-Maur tentera bien quelques offensives, notamment sur coup-francs ou corners. Mais le portier alsacien, Antoine Seyer, se montrait impérial dans les airs.

 

«Du pain sur la planche»

Avec le score nul et vierge, les Lusitanos pouvaient se montrer heureux du scénario de la rencontre.

Mais dès le retour des vestiaires, Colmar allait trouver la faille. A la 52ème minute, Guillaume Jacquat s’infiltre dans la surface avant de voir son centre contré revenir dans les pieds de Lenny Stoltz qui enroule sa frappe dans le petit filet opposé de Cointard qui ne peut que constater les dégâts (1-0).

Saint-Maur cherchera à revenir au score mais l’inspiration n’était pas du côté des Lusitanos en ce samedi. Les rares opportunités venant de coups-francs de Sami Matoug.

Sur un dernier contre, Colmar allait définitivement enfoncer le clou. Bien servi au deuxième poteau, Lenny Stoltz s’offrait un doublé et un succès qui ne souffrait d’aucune contestation (2-0, 86 min).

Pour Yann Lachuer, la déception était réelle au moment d’analyser cette rencontre face au SRC. «On est venu en touristes. On ne méritait pas la victoire. Ce n’est pas faute d’avoir insisté que Colmar allait être revanchard après sa première journée et que c’était le premier match de leur saison à domicile. La semaine dernière, il fallait être lucide sur les progrès que l’on devait faire. Il fallait essayer compenser avec un engagement et un mental irréprochable. Seulement, on a failli dans cela» dit l’entraîneur des Lusitanos. «Si on rajoute du déchet technique… On peut perdre des matchs mais il y a une manière de les perdre. On est venu la fleur au fusil. Je retrouve les non-matchs de la préparation. Dans l’investissement et dans la préparation, on est à côté de la plaque». Avant de rajouter avec lucidité. «Epinal avait tourné dans le bon sens, mais il faut être lucide sur nos prestations. On ira dans le mur. Le résultat est primordial mais le contenu est important pour permettre de capitaliser et de construire une saison. On a été incapable de répondre à leur pressing. On a été en dessous du niveau requis. C’est un match qui doit nous permettre de rebondir. Mais les signes ne sont pas bons».

Yann Lachuer dit que «il faudra se remettre en cause. On part sur un chantier colossal. Il y a du pain sur la planche. Tout le monde doit être conscient. Les joueurs, le staff et la direction, on va passer une année compliquée. Quand on n’est pas bien, il faut compenser par un état d’esprit irréprochable. Sur la durée, on va monter en puissance physiquement. J’attends une réaction au quotidien. Wasquehal arrivera aussi avec une confiance acquise après sa montée de l’an passé. Il faudra se montrer humble et se focaliser sur notre travail. On a de la qualité. A nous de le montrer dès le prochain match. Il faudra être prêt. Les joueurs doivent monter de niveau pour se racheter».

Désormais 8ème du Groupe B de National 2, avec 3 points, les Lusitanos feront tout pour réagir et repartir de l’avant face à Wasquehal, un nouveau promu, dès samedi prochain, à 18h00, au Stade Chéron.

 

Colmar 2-0 US Lusitanos de Saint-Maur

Mi-temps: 0-0

Public: 300 spectateurs

Arbitre: M. Tani

Buts: Stoltz (52 et 85 min) pour Colmar

Avertissements: Gisselbrecht (54 min) et Yebra (69 min) pour Colmar; Thevenin (54 min) et Ahouré (69 min) pour Saint-Maur.

Colmar: Seyer; Meyer, Diawara (Cap.), Gisselbrecht (Estrada, 76 min); Jacquat, Grimm (Benigni, 76 min), Yebra (Gherardi, 86 min), Valero; Belahmeur (Munich, 82 min), Stoltz, Baka. Entraîneur: Arnaud Bey

Lusitanos: Cointard; Civet, Viegas (Cap.) (Crolet, 76 min), Ngwem; Traoré, Mahamat, Thevenin (Bakir, 66 min), Njoh Eboa; Latour (Goncalves, 60 min); B.Camara (Matoug, 66 min), Ahouré. Entraîneur: Yann Lachuer.

 

Donativos LusoJornal
X