Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Après deux victoires consécutives face à Boulogne, puis face à l’Entente SSG en Coupe de France, les Béliers avaient à cœur de poursuivre leur bonne série sur la pelouse de Chambly, ancien pensionnaire de Ligue 2 et actuel 12ème du National.

Petite surprise dans le onze concocté par Emmanuel da Costa avec la titularisation du jeune Waris Bourega au milieu de terrain. Le reste, est assez classique avec, notamment, le retour de Sébastien Flochon face à son ancien club.

Le coup d’envoi est donné par les locaux, mais ce sont les Cristoliens qui sont les premiers à se montrer dangereux avec une belle demi-volée d’Alexis Araújo, captée par le portier de Chambly.

Les deux équipes se disputent le ballon dans l’entre jeu. On assiste à un début très équilibré.

À la 10ème minute de jeu, un coup-franc bien placé dans les 30 mètres de Chambly, tiré par Alexis Araújo, donne une très belle occasion pour l’US Créteil/Lusitanos, mais la tête de Mady Soaré finit dans les gants de Pinoteau, le gardien adverse.

Alexis Araújo réalise un bon début de match et s’illustre encore une fois avec un beau service à destination de Kamel Chergui qui voit sa frappe de nouveau stoppée par Pinoteau.

Vient ensuite une énorme occasion pour les Béliers par l’intermédiaire de Fanta Mady Diarra! L’international malien se retrouve en face-à-face avec le gardien adverse, mais sa frappe heurte les deux montants du FC Chambly! Dans la foulée, Diarra est encore une fois servi dans la surface, mais sa frappe finit dans le petit filet extérieur.

Incroyable! Toujours 0-0, malgré une domination de l’USCL.

Sur sa première incursion dans la surface cristolienne, Chambly ouvre le score. Un réalisme à toute épreuve (1-0).

Le but a touché le moral de Créteil/Lusitanos. Chambly élève son niveau et touche à son tour le montant de la cage de l’USCL. Sur l’action qui suit les locaux inscrivent le but du break (2-0).

Que de regrets pour cette première mi-temps.

Le dernier coup-franc de cette première mi-temps est tiré par Kamel Chergui. Araújo demande le pénalty sur un possible accrochage, mais l’arbitre ne bronche pas.

Retour aux vestiaires pour les 22 joueurs. 2 à 0 pour les locaux.

Il faudra moins de 10 minutes à Chambly pour enfoncer le clou en seconde période (3-0, 54 min).

En fin de match, Gboho vient clôturer la rencontre en inscrivant le 4ème but des locaux. L’USCL est à terre (4-0).

Peu d’occasions à signaler pendant cette deuxième mi-temps. Les locaux ont géré leur avantage et pleinement profité de leurs quelques occasions.

Malgré une très bonne entame, les hommes de Emmanuel da Costa ont, une nouvelle fois, été sanctionnés pour leur manque de réalisme, à l’inverse de Chambly qui a converti quasiment 100% de ses actions dangereuses…

Prochain rendez-vous: le derby, jeudi, à Duvauchelle, face au Red Star, qui affrontera Le Mans ce lundi.

 

USCL

 

FC Chambly-Oise 4-0 US Creteil/Lusitanos

À la mi-temps: 2-0

Stade des Marais, Chambly

Cartons: FC Chambly-Oise: Jaune pour Doremus (13 min). Créteil/Lusitanos: Jaune pour Dabo (68 min).

Buts: FC Chambly-Oise: Berthier (30 et 54 min), Umbdenstock (37 min) et Gboho (82 min)

FC Chambly-Oise: Pinoteau, Beaulieu, Berthier (Akassou, 58 min), Karamoko, Doucoure, Umbdenstock, Petkovic (Gboho, 75 min), Doremus, Vincent (Heinry, 58 min), Pierrecharles, Kilic.

US Créteil/Lusitanos: Mandanda, Nguinda (Richard, 80 min), Soaré (Cap.), Flochon, Araújo, Chergui (Aouladzian, 58 min), Dabo, Fofana, Pereira, Diarra, Bourega (Farade, 67 min).

 

Desporto

 

X