Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Opinion: Le Musée des Carrosses à Lisboa vous attend

LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho

Noël est passé, la période des cadeaux aussi. Quelques-uns d’entre nous ont reçu comme cadeau un voyage au Portugal, à Lisboa…

Je vous fais une suggestion: celle d’aller visiter le «Museu Nacional dos Coches». Allez-y, avant de visiter le Mosteiro dos Jerónimos et avant de faire la queue pour l’achat des Pastéis de Belém.

La visite du Museu dos Choches en vaut le détour. Vous avez moins à attendre pour l’apprécier, qu’au Monastère et qu’à la pâtisserie presque voisine.

Le Musée est installé dans l’ancien manège du Palais-Royal de Belém, siège actuel de la Présidence du Portugal, Praça Afonso Albuquerque. Afonso Albuquerque, pour les amateurs d’histoire, est un ancien Gouverneur des Indes, il a dirigé cette ancienne possession portugaise entre 1509 et 1515.

Le Musée National des Carrosses a été créé à l’initiative de la Reine D. Amélia d’Orléans et Bragança, épouse du roi D. Carlos I (Roi entre 1889 et 1908), qui l’inaugura en 1905 sous le nom de Museu dos Coches Reaes (musée des carrosses royaux) afin de conserver la grande quantité de voitures de la famille royale et de la noblesse du Portugal.

En 1911, après l’avènement de la République, le Musée est nommé Musée National des Carrosses et avec la Loi de séparation de l’Église et de l’État, les collections s’enrichissent de voitures ecclésiastiques, mais aussi de nombreux documents (peintures, estampes, dessins, plans).

En 2015, un nouveau bâtiment a été construit, sur les plans de l’architecte brésilien Paulo Mendes da Rocha, lauréat du prix Pritzker en 2006. Il abrite la quasi-totalité des collections dans un immense espace situé au premier étage, le rez-de-chaussée étant réservé aux locaux techniques et aux ateliers d’entretien et de restauration. Une autre section du Musée, qui se trouvait au Palais Ducal de la Villa Viçosa, au sud du Portugal, y a été réintégrée.

Le Musée des Carrosses exhibe une collection exceptionnelle et unique au monde de voitures royales, richement parées, allant du XVIIè siècle au XIXè siècle (carrosses, berlines, voitures, chariots, litières, chaises à porteurs), utilisés par la Cour portugaise et d’autres Cours européennes, par le Patriarcat de Lisbonne et les Maisons nobles du Portugal, jusqu’à l’apparition de l’automobile. Depuis peu, quelques voitures anciennes y sont également exposées.

Le rare exemplaire de voiture de voyage de Filipe II (fin du XVIè siècle) et les trois monumentaux carrosses faisant partie de la somptueuse ambassade envoyée par le Portugal au Pape Clément XI à Rome (1716), avec une iconographie en gravure dorée rendant gloire aux grandes découvertes, sont quelques-unes des pièces les plus remarquables de cette incomparable vitrine.

Lors de votre prochaine visite, n’oubliez pas votre appareil photo, vous aurez de quoi, pour immortaliser votre passage en ces lieux. Des photos à faire, évidemment sans flash!

 

LusoJornal Artigos
Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 8 Votos
3.3
X