Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Vivências do Minho exposent une Crèche à l’église St Christophe de Tourcoing

LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG
Associações

 

En cette fin d’année 2021, l’Association des Amis de Tourcoing et du Carillon (1) organisent à l’Église St Christophe de Tourcoing (59), la 7ème édition de l’exposition de Crèches, manifestation qui a lieu tous les deux ans.

À chaque exposition un thème différent est proposé. Pour l’édition de 2021, le thème choisi a été: «Tourcoing, ville textile, s’invite dans nos crèches».

Les 60 exposants, 40 bénévoles, ont, dès connaissance du thème, mis main à l’œuvre, confectionnant les presque 80 crèches exposées, qui permettent aux visiteurs de faire le tour de la planète.

M. Marchand a offert la laine et autres pièces en textile afin que les bénévoles de la ville confectionnent les crèches.

Parmi celles-ci, deux sont portugaises: celle de Dominique Vandaele et Françoise Lermitte, crèche essentiellement en faïence venue de Guimarães et offerte par des amis portugais.

La deuxième crèche a été pensée, élaborée et décorée par les membres de l’Association Vivências do Minho. Cette année, l’association portugaise a souhaité dédier leur crèche au regretté Mr Didier Droart, celui même qui a lancé l’idée de l’exposition, et en participant à l’organisation des 6 premières éditions.

Les concepteurs de cette crèche nous disent: «Après avoir réfléchi à plusieurs pistes, nous nous sommes mis d’accord sur fabriquer des personnages et leurs costumes en tissus pour respecter au mieux le thème du textile de cette année. Nous avons opté pour montrer différents matériaux sur les costumes traditionnels plutôt que de confectionner ceux-ci à base de matériaux de récupération. Il nous a fallu plusieurs tests et pas mal de savoir-faire pour fabriquer de nos mains tous les accessoires nécessaires pour les personnages: poterie, panier, chapeaux, sardines, fruits… Afin de reproduire le plus fidèlement possible les personnages de cette crèche. Pour nous il a coulé de source que nous ne ferions pas une grotte comme on a l’habitude de voir, mais le Portugal nous servirait de base pour cette crèche. Les adultes ont aidé les plus jeunes à installer des diodes sur différents points de cette carte afin de mettre en lumière les principales villes portugaises. La scène de la nativité se trouve bien évidemment dans la région du Minho qui est chère à notre cœur, car c’est celle que notre groupe folklorique représente. L’alcôve représentant l’ange est conçue en crochet de fil argenté. Cette représentation peu conventionnelle a été imaginée par les membres de l’association».

«Le choix des costumes qui sont représentés sur la crèche s’est posé sur ceux qui avaient de vraies différences ou particularités spécifiques et régionales. Pour Nazaré: les costumes de fêtes des pêcheurs avec ses carreaux, le chapeau d’emblématique de la femme. Pour l’Algarve, la forme du chapeau similaire à celui des hommes était porté par les femmes qui est original. Pour la particularité du ‘baby wearing’ – porte bébé – dorsal qui est unique dans le pays, méritait cette mise en lumière. Pour Miranda do Douro, le costume de fête des hommes qui portent plusieurs éléments féminins est unique en son genre: la jupe à volant, les foulards à la ceinture et sur les épaules sont à noter. Le costume de l’Alentejo et de son ‘alforja’ est une sorte de sacoche en tissu brodé et décoré qui leur servaient de contenant pour leur quotidien ainsi que leurs chapeaux à pompons et larges bords. Les costumes montagnards et leurs capes de burel en laine de mouton bouillis ici représentés».

Vivências do Minho et son animatrice, Virginia Vila Verde, ont le goût et le sens du détail, en partant de photos et de cartes postales anciennes, ils montrent, par exemple, qu’à Miranda do Douro on portait les bébés sur le dos, tandis qu’à Nazaré c’était sur l’épaule, des us et coutumes régionaux. Les contours de la carte du Portugal sont dessinés au style faïence de Viana do Castelo. Les trois rois mages sont en partance du sud du Portugal, marchant vers le Nord, là où Vivências do Minho ont construit la crèche avec les personnages bibliques.

Les visites peuvent se faire jusqu’au 26 décembre. Des visites guidées sont prévues, ainsi qu’un accompagnement musical par l’orgue et des chants par des choristes sur place.

 

(1) https://www.facebook.com/lesAmisdeTourcoingetduCarillon/

 

Donativos LusoJornal
X