Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Après avoir conquis son public du côté lyonnais – une boutique à Lyon et à Fleurieux-sur-l’Arbresle – l’enseigne franco-portugaise «Aqui Portugal» a décidé de prendre ses aises dans la région de Saint Etienne, plus exactement dans la commune de Veauche (42). À la suite d’études de commerce, Filomena Pires Poca a pu ouvrir trois magasins en moins de 12 ans. LusoJornal s’est entretenu avec la dirigeante sur sa boutique basée dans la couronne stéphanoise et de la manière dont elle gère cette crise sanitaire. «Dès le premier confinement on a eu très peur… mais on a eu de la chance par rapport à d’autres secteurs» affirme la gérante de l’établissement.

Née de parents Portugais émigrés en France dans les années 80, Filomena Pires Poca est issue de la première génération d’enfants de Portugais nés en France. Après des études dans le commerce, un Bac Pro de commerce, elle décide de lancer son enseigne «Aqui Portugal», tout d’abord dans la région lyonnaise puis il y a deux ans, dans la région stéphanoise «pour pouvoir faire découvrir notre culture, notre hospitalité, un peu à tout le monde». Puis elle ajoute que sa volonté était aussi «d’offrir nos produits aux descendants du Portugal… qui n’avaient pas la possibilité de se déplacer dans des commerces trop loin».

En outre, le magasin avec un effectif d’une employée et d’un apprenti, connaissait une pleine croissance avant qu’entre en scène l’épidémie mondiale de Covid-19. D’ailleurs, lorsqu’on aborde cet évènement, la propriétaire explique les appréhensions qu’a suscité l’annonce du premier confinement. «On a eu très peur car on a des clients qui n’habitent pas à côté, donc on savait que ça allait être un coup dur». Étant un commerce alimentaire de première nécessité, son enseigne a pu rester ouverte, une aubaine que Filomena Pires Poca se rend bien compte. «Nous avons eu la chance de pouvoir rester ouverts par rapport à d’autres secteurs qui ont dû fermer, c’est vrai que ça a été une chance pour nous». En revanche, elle n’a pu se soustraire à certaines difficultés du confinement. «On a pas mal de clients qui viennent de loin, qui ne sont pas uniquement originaire de Veauche, donc la difficulté c’est le déplacement des clients» explique l’entrepreneuse.

De surcroît, la crise sanitaire lui inflige aussi quelques désagréments concernant le ravitaillement de son magasin. «On a régulièrement des ruptures dans des produits phares… une semaine sur deux on a toujours des produits phares qui nous manquent», avoue Filomena Pires Poca.

Lorsqu’on évoque ses attentes de la part de l’État français, pour surmonter cette période difficile, la gérante nous répond avec un profond désarroi. «Je ne sais pas du tout». Cependant, elle reste assez confiante en l’avenir et espère qu’avec la fin du confinement «tout reviendra à la normale, que tout se passera bien… Même si nous ne sommes pas un des secteurs les plus touchés par rapport aux restaurateurs et les bars» confie la fondatrice de «Aqui Portugal» à LusoJornal.

 

Aqui Portugal Veauche

10 avenue Henri Planchet

42340 Veauche

Infos: 09.82.61.57.82

Du mardi au samedi, de 9h00 à 19h00

Dimanche, de 9h00 à 12h30

 

Empresas
X