Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Flávia Coelho, chanteuse d’origine brésilienne, sera présente au festival «Les Suds» qui se déroulera à Arles, dans la région de Provence, du 12 au 18 juillet, pour la 26ème édition.

Flávia Coelho est une chanteuse brésilienne née à Rio de Janeiro de parents originaires de la région du Nordeste au Brésil. En 2006, elle quitte Rio pour venir s’installer à Paris. Cinq ans plus tard, elle remporte la 5ème édition du tremplin musical Génération Réservoir qui a, par exemple, révélé au public la chanteuse Zaz deux ans plutôt. Cette expérience lui permet d’obtenir un contrat avec le label de musique indépendant «Discograph» et de sortir la même année son premier album intitulé «Bossa Muffin» qui fête ses 10ans cette année.

Pour marquer l’occasion, la chanteuse a créé un podcast de plusieurs épisodes, disponible sur les plateformes digitales gratuitement, et est en tournée depuis le 21 juin dernier jusqu’au 4 mars 2022. Et justement, son apparition sur scène au festival Les Suds en fait partie. Elle performera donc le mardi 13 juillet de 22h30 à minuit sous la voûte étoilée du Théâtre Antique d’Arles.

Pour donner une meilleure idée de qui est vraiment Flávia Coelho, le festival communique que «cette jeune artiste originaire de Rio puise à l’essence même de son ADN musical pour livrer une musique survitaminée. En un métissage joyeux, les Musiques Populaires Brésiliennes, grooves afro-caribéens, baile funk de Rio, forró du Nordeste, bossa muffin, trap et hip hop s’entrecroisent tandis qu’une tchatche ragga se met à tutoyer la cumbia… Mais il ne faut toutefois pas se fier aux apparences, car derrière sa voix sensuelle, son sourire incandescent et sa présence solaire, un flow percutant distille des textes engagés en réponse à la politique du Président Jair Bolsonaro. Un répertoire conscient chanté sur des rythmes entraînants avec une énergie viscéralement pop!».

«La musique populaire, c’est le peuple, et je suis une femme du peuple», résume Flávia elle même.

L’occasion également de profiter de l’entièreté du festival qui a su s’organiser de sorte à rester riche et varié malgré la crise sanitaire. Toutes les restrictions sont cependant évidemment prises en compte. Ce festival, organisé en collaboration avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Ministère de la Culture et la Ville d’Arles, réunit des musiciens de diverses cultures et de nombreux pays différents pendant 7 jours et 6 nuits pour une 26ème édition haute en couleur.

Au programme, plus de 60 concerts et rencontres musicales, 41 stages et master classes de chant, danse, instrument et art de vivre, mais aussi des apéros-découvertes, des repas en jardin, des projections de films et documentaires, des siestes musicales, des salons de musique, des émissions de la Radio des Suds, des rencontres pros, des nuits décalées et encore bien d’autres surprises…

Pour retrouver le programme en détails et avoir accès à la billetterie, un site web est dédié au festival, ICI.

 

Cultura
X