Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Association Sportive et Culturelle des Portugais de St Quentin: Fière de représenter le Portugal et la ville

LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG

En 1974 s’est créé le Stade Portugais de Saint Quentin, avec comme seul but, à l’époque, celui de la promotion du football. Mais, en 1986, le Stade Portugais devient l’Association Culturelle et Sportive des Portugais de Saint Quentin (1), le but étant d’élargir les activités pratiquées par les Portugais de la région.

Depuis sa création, cette institution associative a changé 3 fois de locaux, se trouvant actuellement au 88 boulevard Richelieu.

A la suite d’une réunion entre la municipalité, des membres de l’association, de Bruno Cavaco et David Ribeiro, du Comité France Portugal Hauts-de-France, une belle réception a eu lieu dans les locaux de l’association.

Membre de l’association depuis une quarantaine d’année, et après avoir exercé plusieurs fonctions, Luís Ferreira est pour ainsi dire, le conseiller, le superviseur, la mémoire vive. Nous lui avons demandé de mieux nous faire connaître l’Association, lui qui a été désigné le Bénévole d’octobre 2019 de la ville.

 

Qu’elles sont les activités de l’association?

Nous avons le football avec presque deux centaines et demie de joueurs, un groupe folklorique avec une quarantaine de membres et autant de pratiquants de la pétanque. Nous avons eu l’année dernière deux jeunes qui ont joué au niveau national en pétanque.

 

L’entraîneur, Jonathan Bonard, de votre équipe principale, a été honoré lors de la saison 2018-2019. Pour quelle raison?

Jonathan a été considéré le Meilleur entraîneur de l’Aisne en 2019. Notre équipe première a, quant à elle, été considérée comme l’équipe de l’année du département Nous avons monté de division trois années de suite.

 

À quel niveau joue l’équipe principale?

Nous jouons actuellement en Régionale 2, cela correspondait, anciennement, à ce qu’appelait: Promotion d’honneur. On a des équipes à tous les niveaux, cela commence dès les moins de 6 ans. Nous avons 10 équipes au niveau compétitif. En séniores, nous avons quatre équipes. Pour encadrer tous ces joueurs nous avons une quarantaine de bénévoles.

 

Quels sont les moments marquants de l’association?

On a un très bon souvenir, après que l’on ait passé 4 tours de la Coupe de France, de la rencontre que nous avons disputée contre l’équipe principale de Boulogne-sur-Mer au tour suivant. Au niveau du folklore, nous vient à la mémoire un déplacement à Bruxelles. On a été superbement reçus, il y avait des groupes venus du monde entier et nous, on y représentait les Portugais de France.

 

Quels jours peut-on aller à l’Association?

On est ouvert tous les jours, tant le matin que l’après-midi. Le samedi et dimanche on a même des horaires plus élargis qui vont de 9h00 du matin jusqu’à la fin des matchs de football au Portugal. Le fin-de-semaine, c’est du non-stop avec, parfois, le passage des joueurs et du groupe folklorique s’il est en partance pour une exhibition.

 

Faites-vous des repas dans l’association?

On fait un repas associatif tous les samedis soir. Ce repas est uniquement destiné et partagé avec les membres de l’association. On peut vendre, parfois, vers l’extérieur, sous autorisation du Président de notre collectivité.

 

Organisez-vous des festivités pendant l’année?

On organise tous les mois de janvier, ce qu’on appelle la Fête de l’Amitié, chose très importante pour les Portugais de Saint Quentin. On nous prête une très belle salle pour cet échange entre les membres de l’association et leurs familles. À la dernière fête on était autour de 270 personnes. Pour fêter le 25 Avril, on organise une fête ouverte à tout le monde. En général cette fête a lieu dans un local à l’air libre.

 

Parlez-nous des échanges que vous avez avec la Municipalité.

Il y a de cela quelques années, cela n’était pas évident. Nos équipes de football n’avaient pas de stade attitré, cela changeait tout le temps et des gens de chez nous ne s’impliquent pas trop dans ce type d’échanges. Depuis à peu près 10 ans, les choses ont changé. On essaye de s’impliquer dans la vie de la cité et dans les manifestations organisées par la ville, par des associations, lors de la fête du sport, lors du carnaval… On doit courant de mois de juillet être reçus par Madame la Maire de Saint Quentin, pour parler de nos activités et du besoin qu’un stade nous soit définitivement attribué, évitant qu’on change régulièrement de Complexe sportif avec tous les inconvénients que cela ramène. On est des Portugais de Saint Quentin qui payent des impôts, qui travaillent, qui représentent, défendent la ville… on se sent autant de Saint Quentin que les Français. Depuis qu’on a rencontré le Maire précédent, Monsieur Xavier Bertrand, ça va mieux, toutefois il faut qu’on fasse encore quelques avancées.

 

Xavier Bertrand est déjà venu vous visiter?

Oui. C’est quelqu’un de très proche. Il vient même encore aujourd’hui. Il est venu nous voir lors de certains matchs de football de l’équipe du Portugal et parfois même de l’équipe de France.

 

Avez-vous eu des cours de portugais dans l’association?

On a eu effectivement des cours de portugais. Une enseignante venait de Paris une fois par semaine. Cela a duré pendant de nombreuses années. À un moment donné, il n’y avait plus que des adultes qui venaient assister à ces cours. Actuellement on n’a plus de cours.

 

De quelle région viennent les Portugais de Saint Quentin?

Ils viennent essentiellement du Nord du Portugal, Porto, Viana do Castelo, Guimarães… On a aussi des personnes qui viennent du côté de la Serra da Estrela et Alentejo. Notre Président, António da Silva Sousa, par exemple, vient de ma région, du côté de Gouveia. Les Portugais de Saint Quentin travaillent dans le bâtiment. Quelques-uns travaillent dans MDK, une société dans le domaine de la moto. On est fiers d’être de Saint Quentin, on est fiers de représenter la ville, mais aussi le Portugal. Notre association est respectée à Saint Quentin comme dans tout le département et on parle de nous en bien.

 

(1) Une des plaques qui honorent les soldats portugais au cimetière de Richebourg a été posée par les Portugais de Saint Quentin

 

Associações
X