Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Une nouvelle cagnotte a été ouverte le 16 octobre dernier pour venir en aide aux victimes des incendies qui ont ravagé le Portugal ces derniers temps.

C’est du côté d’Orléans que deux lusodescendants – Mickael Simões, 22 ans, et Alban Filipe Pereira, 21 ans – ont alors décidé eux aussi de faire «quelque chose». Avec un objectif de 5.000 euros la cagnotte sera ouverte jusqu’à fin novembre afin de permettre récolter un maximum d’argent.

Quinze jours après l’ouverture de la cagnotte, Micael Simões est assez optimiste et compte déjà plusieurs participations.

Originaires du nord du Portugal, le jeune homme dit avoir été touché de près par les incendies. «Je suis originaire de Viseu et certains membres de ma famille et des proches ont perdu leurs terres et leurs maisons! Nous avons aussitôt contacté nos familles pour prendre des nouvelles, mais concrètement nous ne pouvions rien faire d’autre à part les rassurer», dit-il au LusoJornal. «Quand on voit toutes ces images horribles et l’horreur vécu par les habitants des différentes villes et villages perdre leurs terres, maisons, animaux, sans parler de leurs êtres chers que les feux n’ont pas épargné, on ne peux qu’être terrifié et vouloir donner un coup de main».

Une vraie tristesse et un sentiment d’impuissance donc pour les jeunes lusodescendants qui espèrent pouvoir apporter un joli chèque à leurs compatriotes à la fin de l’année.

Plutôt satisfait de la réactivité des gens, notamment de la part des Français «qui se montrent eux aussi généreux», Micael Simões et Alban Pereira ont déjà contacté un trésorier au Portugal chargé de suivre les dons récoltés, afin qu’il y ait une transparence totale de la remise de l’intégralité de la somme acquise grâce à la cagnotte.

«Nous informerons au fur et à mesure de l’évolution des dons attribués sur place. Nous voulons voir l’évolution des travaux ainsi que recevoir toutes les factures concernées. Des réels besoins ont été constatés au niveau de leurs terres et cultures et beaucoup de personnes avec leur maigre salaire ou petites retraites vont avoir du mal à faire face au futur».

Mais une autre action de solidarité va être mise en place par Micael et son ami. «Avec l’aide de ses parents, il veut récolter aussi des vêtements, des meubles et accessoires divers pour pouvoir envoyer avant Noel à ceux qui ont le plus besoin.

Né au Portugal Micael est venu en France tout petit. Très attaché au pays de ses origines, où il se rend régulièrement dans l’année, il se désole de la situation dramatique au Portugal et espère sensibiliser un maximum de personnes de son entourage pour pouvoir contribuer à redonner l’espoir et un petit sourire aux victimes.

Une page sur les réseaux sociaux a été créée – «Portugal em luto» – pour suivre le détail de cette Cagnotte. Alors, si vous aussi vous êtes touchés par ces tragédies, n’hésitez pas à participer.

 

https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-les-pompiers-et-famille-du-portugal-du-aux-incendieincendies

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 6 Votos
7.2
X