Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

“Compagnie” de João dos Santos Martins est en représentation à partir d’aujourd’hui et jusqu’à jeudi 21 mars à la Ménagerie de Verre dans le cadre de la 22e édition du Festival « Étrange Cargo ».

Pour la première fois, cette pièce est présentée en France avec des représentations les 19, 20 et 21 mars à 20h30.

 

“Compagnie”, un concept

Quelqu’un a dit que regarder la danse c’était comme être le témoin de l’apparition et de la disparition du labeur employé à sa production. D’autres diraient qu’aucune distinction n’existe entre un geste de travail et un mouvement dansé. “Compagnie” se fond dans l’idée de la danse en tant que travail. Elle examine, par exemple, la rationalisation des gestes effectués par les ouvriers d’usine en lien avec leurs machines, gestes dont émerge un concept de chorégraphie qui serait technologie ou prothèse.

En parallèle, “Compagnie” fait écho à la façon dont certaines esthétiques chorégraphiques aux ambitions libératrices et démocratiques visent à réduire les zones de tension dans le corps, employant des techniques d’optimisation pour réaliser un geste, en utilisant l’énergie pour libérer l’effort proposant une alternative à la «modernité» rigide.

“Compagnie” traite à la fois du travail et du bien-être en considérant la manière dont la danse interagit avec ses propres manières de faire. Tandis que l’idée de compagnie évoque en danse la forme hégémonique d’une organisation administrative et structurelle, elle suppose aussi un mode social de relations : compagnie en tant que fait ou condition d’existence et de présence à l’autre, gage d’amitié ou de plaisir donné à un groupe d’individus dans une société.

 

Qui est João dos Santos Martins?

Entre 2007 et 2011 il a étudié la danse et la chorégraphie au sein de plu- sieurs écoles en Europe, parmi lesquelles P.A.R.T.S. et ex.e.r.ce. Il travaille comme chorégraphe et performer depuis 2008, liant sa pratique au gré de diverses collaborations, telles que les pièces Le Sacre du Printemps (2013) avec Min Kyoung Lee, Autointitulado (2015) avec Cyriaque Villemaux et Antropocenas (2017) avec Rita Natálio. João a également collaboré avec Teatro Praga, adapté un solo de Deborah Hay et interprété les travaux d’Eszter Salamon, Xavier Le Roy, Moriah Evans et Ana Rita Teodoro. En 2017, il a dirigé le cycle “Nova-Velha Dança” et un travail mené avec l’historienne Ana Bigotte Vieira sur l’histoire récente de la danse au Portugal, établissant une chronologie des pratiques chorégraphiques. En 2019, il initie son premier projet éditorial au Portugal – Coreia – un journal semestriel indépendant de distribution gratuit dédié au discours des arts et des artistes.

Sa pièce de groupe Continued Project (2015) a reçu le prix de la meilleure chorégraphie par la Société Portugaise des Auteurs.

“Compagnie” de João Dos Santos Martins, en collaboration avec Ana Rita Teodoro, Clarissa Sacchelli, Daniel Pizamiglio, Filipe Pereira, Sabine Macher.

Les présentations de “Compagnie” au festival Étrange Cargo 2019 sont possibles grâce au soutien de la Fondation Calouste Gulbenkian

 

Le Festival Étrange Cargo en qualquer mots

Étrange Cargo est un festival à l’image de la ménagerie de verre : porteur d’une certaine idée de l’art. Une fois encore, nous tenterons d’explorer de nouveaux territoires esthétiques, par l’abolition des frontières entre théâtre, performance, danse contemporaine et arts visuels. Cherchant toujours à effleurer leurs liens les plus intenses et directs avec le monde, les artistes de cette édition envisagent leurs propres corps comme des lieux de parole et d’écoute, de recherche et d’expériences intimes.

 

Ménagerie de Verre

12-14, rue Léchevin

75011 Paris

Métro ligne 3 : Parmentier et Métro ligne 9 : Saint-Ambroise

téléphone : 01 43 38 33 44

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 5 Votos
4.5
X