Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Opinião

 

J’ai eu la chance de faire un voyage au Cap-Vert avec un ami prêtre de Roubaix, du 21 novembre au 4 décembre 2021, et c’était un cadeau de la Communauté cap-verdienne de Roubaix que nous connaissons bien.

Les Cap-verdiens avaient choisi la compagnie Royal Air Maroc, avec laquelle ils se déplacent souvent, et l’aller s’est très bien passé.

Hélas, avec la pandémie, Royal Air Maroc a suspendu tous ses vols le lundi 29 novembre.

La cap-verdienne qui nous accompagnait a passé la matinée du mardi 30 novembre à chercher des places possibles pour notre retour et elle a trouvé en catastrophe Air Portugal qui proposait un retour Praia-Lisboa-Bruxelas pour le lundi 6 décembre, profitant de l’occasion pour augmenter ses prix.

Nous avons accepté et payé 51.400 escudos.

30 minutes plus tard, il y a eu un changement qui nous faisait partir, par précaution, le jeudi 2 décembre.

Nous avons accepté et nous avons dû payer en plus 33.450 escudos, ce qui nous faisait, comme par enchantement, un total de 84.850 escudos!

Le retour avec Air Maroc avait dû être payé 250 euros et, avec Air Portugal, cette somme devait représenter 750 euros!!!

Sur les tickets de caisse, il est cyniquement marqué:

«OBRIGADA PELA PREFERÊNCIA»

«VOLTE SEMPRE»

Nous avions quitté la ville de Assomada pour l’aéroport de Praia à 9h30.

Nous avons embarqué pour partir à 13h00 et sommes arrivés à Bruxelles à minuit.

Nous n’avons RIEN eu à boire, ni à manger de toute la journée.

L’un de nous a quitté une des nombreuses files d’attente à Lisboa pour acheter 3 sandwiches à 7 euros l’unité.

Tout ceci nous fait dire:

Nunca voltaremos com Air Portugal!

 

Bernard Willem

Prêtre des Portugais de Croix

 

Donativos LusoJornal
X