Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Coupe de France: Saint Maur reprend une “coupe” face à Drancy

Lusitanos de Saint Maur / EM Lusitanos de Saint Maur / EM Lusitanos de Saint Maur / EM

Pour ses retrouvailles avec la Coupe de France, le Stade Chéron a vu les Lusitanos s’imposer 1-0 en prolongation dans ce 7ème Tour face à la formation de National, Drancy.

L’US Lusitanos verra le 8ème Tour de la Coupe de France dans trois semaines (8 et 9 décembre). Pour ce nouvel épisode de l’épreuve doyenne du foot français, les Saint-Mauriens ont réalisé un petit exploit en prenant le dessus sur la Jeanne d’Arc de Drancy, Championne de N2 la saison passée, et aujourd’hui pensionnaire de National.

Et même si sur le papier, ce choc francilien opposait deux formations en difficultés dans leurs Championnats respectifs, la JAD étant même lanterne rouge, Bernard Bouger savait très bien qu’il ne fallait pas sous-estimer cette dernière pour s’éviter une mauvaise surprise. A ce niveau, il n’y a plus de petites ou grandes équipes. Tout le monde peut réussir à s’offrir la tête de l’autre. Encore plus pour les retrouvailles de deux équipes qui se connaissent par cœur et qui ont souvent offert des matchs à rebondissements par le passé.

Drancy était déjà venue s’offrir une belle victoire (3-1) dans le nouveau Stade Chéron en mars dernier. Les joueurs du 93 comptaient bien renouveler cet exploit. Mais dès les premières minutes, ce sont les Lusitanos qui prennent possession du ballon, donnant quelques frissons de nombreuses occasions et de belles tentatives de Kevin Diaz, Mickaël Latour, Geoffray Durbant, Damien Boudjemaa et même Benjamin «Pavard» Basse qui tenta une reprise directe qui ne connaîtra pas la même réussite que le latéral Champion du Monde avec l’équipe de France.

 

Sylla libère Cheron!

Derrière, Drancy se montrera bien timide pour inquiéter la nouvelle recrue des Lusitanos, venue de la Ligue 2 et de Niort, Alexandre Bouchard. Ce dernier présent et maître de sa surface en deuxième période quand Drancy obligea Saint Maur à défendre.

Finalement, rien ne sera marqué lors des 90 premières minutes. Le jeu physique drancéen ne lui sera d’ailleurs pas bénéfique quand, dès la première période de la prolongation, l’arbitre obligea Diongue à retourner au vestiaire. Et à 10 contre 11, Saint Maur ne se fera pas prier pour prendre un précieux avantage.

Bien servi dans la surface par Réjis Kouakou, Baba Sylla reprendra le ballon de la victoire (1-0, 105 min). Car en effet, derrière, malgré des contres intéressants pour les Lusitanos, plus rien de ne sera marqué. «Ça fait du bien de passer un nouveau Tour, résume Valter Viegas. On a réussi un bon résultat face à une équipe de division supérieure. On avait surtout besoin de donner une suite à notre résultat face à Fleury (3-3). Je pense que l’on a vécu deux matchs importants pour la suite de la saison. On n’a pas un début de Championnat facile. Et nos résultats en Coupe de France peuvent nous permettre de prendre un nouvel élan positif en N2. La Coupe de France est une belle compétition mais on n’oublie pas que notre quotidien passe par le Championnat et notamment dès samedi prochain face à Reims».

Mais au regard des applaudissement reçus le week-end dernier, les Lusitanos ont peut-être gagné plus qu’une simple qualification. A eux maintenant de faire fructifier cela en Championnat en attendant de retrouver leurs supporters qui ne manqueront pas de les soutenir encore plus en Championnat pour redresser définitivement la situation au classement.

 

US Lusitanos 1-0 JA Drancy

Stade: Adolphe Chéron, à Saint Maur

But: Baba Sylla (105 min) pour Saint Maur

Avertissements: Gnahoré (31 min), Basse (74 min), Taouil (90+1 min), Sylla (93 min) pour Saint Maur; Ekani (21 min), Imano Ahmed (31 min), Diongue (85 min, 101 min) pour Drancy

Expulsion: Diongue (101 min) pour Drancy

Lusitanos: Bouchard; Ouassiero, Temanfo, Viegas, Basse; Gnahoré (Fonseca, 97 min), Taouil (Sylla, 90+3 min); Latour (Kouakou, 83 min), Boudjemaa, Diaz (Cap.) (Diaz, 111 min); Durbant

Entraîneur: Bernard Bouger

Drancy: Desprez; Akueson, Imano Ahmed, Ekani (Banvo Amon, 55 min), Cabaton, Samba; Doumbia, Camara; Achour, Nguene (Diongue, 58 min), Khous (Bando Nganbe, 83 min)

Entraîneur: Abdelmalik Hebbar

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
9.7
X