Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Ce samedi soir avait lieu la troisième rencontre de la Coupe du monde féminine entre l’Espagne et l’Afrique du Sud. Une rencontrée remportée non sans mal par les Espagnoles (3-1). Parmi les arbitres, le premier assistant VAR – Assistance vidéo à l’arbitrage était le Portugais Tiago Martins, qui a été au cœur de décisions capitales sur l’issue de la rencontre.

Le match à sens unique attendu n’a pas eu lieu. Face à l’Afrique du Sud, novice dans le tournoi, l’Espagne était scrutée. Dominatrices dans le jeu et surtout dans la possession de balle, les joueuses de Jorge Vilda ont longtemps peiné devant la cage adverse. À tel point que sur l’une de leurs premières occasions de la rencontre, les Sud-Africaines ont ouvert le score sur un bel enroulé de Ngatlana (25e, 0-1).

Un premier but dans un Mondial historique pour l’Afrique du Sud qui aurait même pu doubler la mise en début de seconde période. Les Espagnoles ont toutefois pu compter sur deux penaltys consécutifs convertis par Hermoso pour reprendre les commandes du match (83e, 2-1). Le deuxième a d’ailleurs nourri la contestation avant que Lucia Garcia ne parachève la rencontre en dribblant la gardienne adverse alors que les Africaines étaient réduites à 10 (89e, 3-1).

Une victoire au final pour l’Espagne qui lui permet de prendre la tête du groupe devant l’Allemagne, vainqueur un peu plus tôt de la Chine (1-0). Dans ce succès, le premier assistant VAR portugais Tiago Martins a eu un rôle déterminant. Consulté sur les deux penaltys et également derrière la décision de refusé le but inscrit de la tête par Torrecilla à cause d’une position de hors-jeu (74e), l’arbitre portugais a eu fort à faire.

Le Portugal compte par ailleurs une représentante au sein du corps arbitral de cette Coupe du Monde : Sandra Braz. Cette dernière devrait arbitrer plusieurs matchs de poules avant de potentiellement être choisie pour les tours suivants.

Demain, le Brésil démarrera sa Coupe du monde face à la Jamaïque à 15h30 du côté de Grenoble. Les Brésiliennes auront à cœur de démarrer de la meilleure des manières face à une autre nation novice au Mondial.

 

LusoJornal Artigos
Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 1 Voto
2.2
X