Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Encore une stèle par terre du Cimetière Militaire Portugais de Richebourg

LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG

Ce samedi 20 juin, une nouvelle stèle du Cimetière militaire portugais de Richebourg était par terre. Il s’agit de celle du soldat Manoel Maria Carvalho, née à Ferreira-a-Nova (Figueira da Foz), embarqué à Lisboa le 22 février 1917 et décédé le 25 juin 1917 en Flandre, à la suite d’un accident.

Selon les indications sur sa fiche du CEP, son corps avait été enterré, dans un premier temps, au Cimetière d’Estaires.

La stèle qui est cassée, juste au niveau de la terre, est bien visible, puisque proche de la route.

La pierre de granite en hommage au soldat Manoel Maria Carvalho est la dernière stèle de la première file, côté droit quand on rentre au cimetière.

Sur place, nous avons été, à plusieurs, à constater que bien d’autres stèles sont sur le point de tomber, d’autant plus qu’ici et là le ciment mis à leurs bases est en train de se désolidariser de la terre.

Ces jours-ci il a eu, dans la région, de la pluie, du vent, des orages, cependant est-ce là, la seule cause?

Nous sommes sûrs qu’une fois de plus, après prise de connaissance, le ciment va permettre de remettre sur pied la tombe, toutefois le mal est bien plus profond.

Pour nous, il est plus qu’évident que d’autres stèles vont tomber à court terme.

Combien de temps va-t-il encore durer cet état de choses alors que le cimetière est candidat à faire partie du Patrimoine Mondial de l’Unesco?

 

Comunidade
X