Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

L’exposition “En suspense”, de Helena Ferreira, sera inaugurée ce samedi 25 septembre, en fin d’après-midi, à la Maison du Portugal André de Gouveia, dans la Cité universitaire internationale de Paris.

«Dans le cadre d’une Résidence Artistique réalisée en 2019 à la Maison du Portugal André de Gouveia, le problème de la suspension du temps dans mon processus créatif m’a conduite à un état d’apnée, c’est-à-dire selon l’expérience d’un temps entrecoupée, interrompu, d’ordre viscéral et profondément enraciné dans un état de survie et de persistance» explique Helena Ferreira, citée par la Maison du Portugal. «C’est une suspension du temps où des avancées et des reculs apparaissent dans tous les sens, où le souffle est retenu et où l’on cherche à tout instant à reprendre son souffle, par analogie avec les processus et méthodes issus de la création artistique».

Née à Lisboa en 1982, Helena Ferreira est doctorante à la Faculté des Beaux-Arts de l’Université de Lisboa et son travail se développe autour de recherches pratiques et théoriques sur l’installation artistique, la vidéo, les études d’écran, les œuvres d’art in situ, la sculpture…

Cette exposition est présentée jusqu’au 13 octobre, en partenariat avec la Chaire Lindley Cintra de l’Université Paris Nanterre et le Lectorat de Langue et culture portugaise de l’Institut Camões à l’Université Paris 8.

 

Cultura

 

X