Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Cultura

 

Le dimanche 28 novembre, le film «Grand-Mère Dix-Neuf et le Secret du Soviétique», du cinéaste mozambicain João Ribeiro, adapté du merveilleux roman éponyme de l’écrivain angolais Ondjaki, sera présenté au cinéma Jean Vilar, à Arcueil (région parisienne), dans le cadre du Festival «Ciné Regards Africains» qui se déroule du 26 novembre au 5 décembre.

Chaque projection sera suivie d’un débat en présence du réalisateur ou d’un membre de l’équipe de tournage. Par ailleurs, cette année un Prix du jury sera décerné aux longs métrages projetés pendant le festival.

«Grand-Mère Dix-Neuf et le Secret du Soviétique» (2020, 94 min, VO sous- titrée en français), raconte les souvenirs d’enfance d’Ondjaki au moment de la construction, par des coopérants soviétiques, d’un mausolée dédié au premier Président de l’Angola, José Agostinho Neto, mais au prix de la démolition d’habitations populaires du quartier de Praia do Bispo, à Luanda. Une présentation quelque peu fantastique d’un monde où se mêlent magie et réalité, perçu à travers la fantaisie et la conscience bouillonnante des enfants du quartier, encadrés par une Grand-mère Dix-Neuf haute en couleurs.

Rappelons qu’Ondjaki, né à Luanda, en 1977, était récemment à Paris pour participer au 1er Salon du Livre Africain et que, auparavant, au mois de juin, il était à la Librairie Portugaise et Brésilienne pour la sortie de «Grand-Mère Dix-Neuf et le secret du Soviétique» (éd. Métailié, traduction de Danielle Schramm, titre original «AvóDezanove e o segredo do soviético»), un roman au charme plein d’humour, servi par une écriture élégante et poétique, où il revisite les années 1980, celles de son enfance et aussi celles d’une réalité douloureuse, marquée profondément par une longue guerre civile.

Pour savoir pourquoi on appelait cette grand-mère «Grand-Mère 19» et pour connaître le secret du Soviétique, courez à Arcueil dimanche prochain. (NB: même si vous avez déjà lu le livre, vous ne serez pas déçu en allant voir ce très beau film de João Ribeiro, sélectionné pour le Festival du film africain de Luxor 2021).

 

Le dimanche 28 novembre, 16h30

Cinéma Jean Vilar

1 rue Paul Signac

Arcueil

 

Donativos LusoJornal

 

X