Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

S’il est vrai que le Sporting Club de Paris s’est incliné lourdement (9-3) samedi dernier, dans le derby qui l’opposait à d’Accs FC Paris 92, le leader du Championnat, le score ne reflète absolument pas la physionomie du match… du moins jusqu’à la 37ème minute.

En effet, les Parisiens ont fait jeu égal, et parfois même plus que cela, pendant toute la rencontre, mais les 3 dernières minutes ont été cauchemardesques pour les hommes du Président José Lopes qui encaisseront 5 buts, dont 4 dans la dernière minute!

Pour cette troisième journée du Championnat de D1 le Sporting Club de Paris s’est donc déplacé à l’Arena Teddy Riner d’Asnières pour y rencontrer le leader, le club d’Accs FC Paris 92. La première mi-temps est très équilibrée avec un ascendant des défenses sur les attaques et peu d’actions arrivent jusqu’aux gardiens de but. Les Parisiens prennent l’avantage à la 7ème minute avec un but de Fabricio qui gratifie le public du «coup du sombrero» sur son adversaire direct et qui finit par un lob sur le gardien (1-0).

L’Accs tente de revenir au score mais le Sporting Club de Paris garde la maîtrise du jeu. Néanmoins, les Parisiens encaissent un premier but à la 12ème minute marqué par Bakkari qui reprend aux 3 mètres un ballon qui passe sous le corps de Clemente (1-1).

Dans les secondes suivantes, c’est l’international français Nelson Lutin qui donne l’avantage à son équipe par un tir croisé seulement ralenti par Clemente le gardien parisien (2-1).

Les Verts et blancs (qui, pour l’occasion jouent en jaune) reviennent dans la partie par un but de son Capitaine Camara, qui reprend au second poteau un tir de Teixeira (2-2, 15 min). La défense parisienne est intraitable en cette fin de mi-temps, les joueurs faisant preuve de solidarité et d’abnégation.

Le début de la seconde période est la copie conforme du déroulement de la première mi-temps: match équilibré et peu d’occasions de but, hormis un tir sur le poteau de Mouhoudine à la 21ème minute. Sur une action a priori anodine, El Mesrar tente sa chance à l’entrée de la surface de réparation… son ballon finit dans le petit filet du but parisien (3-2, 25 min).

Les Parisiens repartent à l’offensive pour tenter d’égaliser et ils sont récompensés par un nouveau but de Fabricio à la conclusion d’une belle action collective initiée par Ndukuta, poursuivie par Tchapchet, qui à son tour remet dans l’axe au buteur parisien qui lobe le gardien (3-3, 29 min).

A ce moment de la partie, les supporters parisiens présents sont plutôt confiants quant à l’issue finale de ce match. Les Altoséquanais reprennent l’avantage sur un pénalty obtenu suite à une main de Tchapchet dans la surface de réparation, Mouhoudine prenant à contrepied Teffaf entré en jeu (4-3, 31 min).

Le Sporting Club de Paris repart de l’avant mettant la pression sur une équipe solide qui plie mais qui ne rompt pas. Les Parisiens obtiennent même trois corners consécutifs mais toutes leurs tentatives sont renvoyées par les défenseurs d’Accs.

Passés en power-play à la 36ème minute, les hommes de Rodolphe Lopes encaissent un quatrième but par Belhaj servi par Mouhidine qui a récupéré, au milieu du terrain, une passe parisienne mal ajustée (4-2, 37 min).

La fin du match est catastrophique pour des Parisiens qui ont complétement craqués… restés en power-play, ils encaissent 4 buts dans la dernière minute!

Tout d’abord, Eduardo bénéficie d’un tir contré de Camara pour marquer dans le but vide, ensuite, le gardien de but altoséquanais, Arsentijevic, dégage le ballon dans la cage parisienne désertée, puis à 31 secondes de la fin, c’est Mouhoudine qui score et, enfin, à 12 secondes du coup de sifflet final, c’est Eduardo qui clôt la marque d’une tête retournée sur un dégagement de son gardien (9-3).

La défaite est lourde et on ne sait pas trop ce qu’il faut retenir de cette rencontre: la bonne maîtrise du match, l’état d’esprit et la solide défense pendant les 37 premières minutes ou les 3 dernières minutes cauchemardesques? Gageons que le staff parisien trouvera les bonnes réponses dans la semaine et saura remobiliser les joueurs pour la réception samedi prochain d’Orchies Pevele, pour un match déjà peut-être capital pour ces 2 équipes dans la course au titre.

 

Accs FC Paris 92 9-3 Sporting Club de Paris

Buteurs: Sporting Club Paris: Fabricio x2 et Camara. Accs FC Paris 92: Bakkali, Lutin, Mouhoudine x2, El Mesrar, Belhaj, Arsentijevic et Eduardo x2.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 3 Votos
8.9
X