Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Jérôme Rodrigues, gravement blessé à l’œil lors de l’acte XI du Mouvement des Gilets Jaunes, a décidé de porter plainte contre X et de continuer la lutte avec «sa famille».

Contrairement aux déclarations du propre Jérôme Rodrigues, qui dit avoir porté plainte contre la Police, le Ministre de l’intérieur et même le Président de la République, l’avocat du militant franco-portugais, a expliqué au LusoJornal qu’il s’agit bien d’une plainte contre X. En effet, il n’est pas possible de porter plainte contre le Président de la République et les procédures de plainte contre un Ministre, par exemple, sont plus complexes. «Donc, pour l’instant c’est une Procédure contre X», laissant au Parquet d’identifier les coupables.

Samedi dernier, pour l’acte XI, le rendez-vous était donné à Cours de Vincennes. Le cortège se dirigeait ensuite vers la Place de la Bastille, pour finir sur la Place de la République pour la première édition de la «Nuit Jaune».

Toutefois, à Place de la Bastille, des débordements se produisent avec l’arrivée des Black Blocs, selon les propos de Jérôme Rodrigues, qui filmait en direct pour les réseaux sociaux à ce moment-là. Cette figure franco-portugaise du mouvement annonce que les Gilets Jaunes du cortège doivent rejoindre la Place de la République au vu des incidents.

C’est à ce moment-là que tout bascule. Les policiers se mettent en position et un tir met au sol Jérôme Rodrigues. Pour ce franco-portugais, il n’y a pas de doute: «J’ai pris une grenade de désencerclement au niveau des pieds, qui m’assourdit et juste après, je prends un tampon dans l’œil sur l’impact du LBD – Lanceur de balle de défense. J’ai été visé délibérément. J’ai souvent été pointé du doigt par la Police dans d’autres manifestations. Ils savaient très bien sur qui ils tiraient», assure-t-il.

S’en sont suivis des moments compliqués pour Jérôme Rodrigues mais également pour sa famille et ses proches. Rapidement assisté, il est emmené à l’hôpital et se fait opérer dans la foulée.

Héléna Rodrigues, la sœur de Jérôme, a raconté au LusoJornal comment elle a vécu ce moment: «J’étais à une compétition sportive en demi-finale, lorsque mon téléphone a sonné pour me prévenir. C’est mon meilleur ami qui m’a prévenu que mon téléphone n’arrêtait pas de sonner. J’ai regardé et j’ai vu des messages d’amis qui précisaient ‘urgent’. J’ai appelé le premier numéro et c’est là que j’ai appris la nouvelle, je me suis assise, j’ai raccroché et appelé tout suite sur le téléphone de Jérôme. Un ami à lui a décroché, je l’entendait souffrir et sa peur était audible. J’ai de suite arrêté ma compétition sportive et je me suis rendu à l’hôpital», conclut-elle.

Jérôme Rodrigues a pu se rendre compte de l’élan de soutien autour de lui à son réveil: «J’ai énormément de soutiens. Je suis un pacifiste, je suis contre la violence. Nous avions fait un pas vers le Gouvernement en déclarant nos manifestations. Des manifestations auxquelles les gens peuvent participer librement et sans craintes. Mais on se fait matraquer à la fin des manifestations», souligne-t-il.

Après tout ce qui s’est passé, Jérôme Rodrigues n’oublie pas ses principes: «Je lance un appel au calme, il ne faut pas que les gens se mettent en colère. Revendiquons plus fort et toujours de manière pacifiste. C’est le message que je veux porter», assure-t-il.

Ce message vient calmer également son ami, le très médiatique Eric Drouet, un des leaders du mouvement, qui a appelé «à un soulèvement sans précédent par tous les moyens utiles et nécessaires». Cet appel a fait polémique.

Jérôme Rodrigues a porté plainte pour coups et violences volontaires contre X. C’est d’ailleurs sa sœur qui a dû aller à sa place pour déposer la plainte. Le Procureur de la République devra ensuite déterminer les coupables.

Il y a également une enquête parallèle à l’enquête pénale, celle de l’IGPN, la Police des Polices, qui a été saisie par la Préfecture de Police de Paris et par le Ministère de l’Intérieur, «afin que soient établies les circonstances dans lesquelles cette blessure est intervenue».

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 11 Votos
5.8
X