Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Le rôle du Consul portugais d’Arras, Louis Lantoine, dans l’après 1ère Guerre Mondiale

Un homme a beaucoup contribué à ce que les soldats portugais qui ont participé à I Guerre Mondiale ne soient pas oubliés: il s’agit Louis Lantoine, Consul du Portugal à Arras.

Son rôle sera d’une importance capitale dans la construction du monument à La Couture, dans le transfert du Christ des Tranchés et surtout dans l’aménagement du Cimetière Militaire Portugais de Richebourg.

Louis Lantoine est originaire d’Arras. Il a été de son vivant très actif.

À la fin de la Guerre, deux Consulats portugais sont créés dans la région, la finalité étant d’assister les Portugais restés à la suite de la Guerre et ceux qui sont arrivés pour la reconstruction de la France: il s’agit du Consulat de Boulogne-sur-Mer (le Consul était Scherley Pereira) et celui d’Arras.

Louis Lantoine exercera le rôle de Consul du Portugal à Arras à partir de 1922. Il a par ailleurs eu bien d’autres fonctions: Entrepreneur de travaux publics, Directeur général de la Compagnie française d’adduction et de distribution d’eau, Président de la Section du Pas-de-Calais du Comité républicain du commerce, de l’industrie et de l’agriculture, Vice-Président de la Fédération française d’athlétisme et Délégué titulaire du Nord au Conseil fédéral, Président de la Ligue du Nord d’athlétisme, Président fondateur de la Société portugaise de secours mutuels des départements du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme, Délégué de la Ligue maritime et coloniale, agent des Compagnies françaises de navigation, Président fondateur de l’Union des chasseurs et pêcheurs des arrondissements d’Arras, Béthune et Saint Pol-sur-Ternoise, Membre de la Chambre de commerce franco-portugaise et Conseiller au commerce extérieur.

Par ses loyaux et bons services, le Portugal le décorera de la Croix de chevalier du Christ. Il recevra, par ailleurs également la Croix de la Polonia Restituta et de l’Ordre du Lion blanc de la Tchécoslovaquie.

Louis Lantoine assistera le 11 novembre 1923 à la pose de la première pierre du monument portugais de La Couture. Le Général Joffre y posera ce jour, la première pierre.

Le Monument sera inauguré le 10 novembre 1928. La délégation portugaise sera accueilli à la gare de Béthune par le Consul Louis Lantoine. La cérémonie terminé au monument portugais, la délégation portugaise assistera à d’autres inaugurations, notamment celle du monument aux morts de la commune, au cimetière de La Couture et au monument aux morts de la ville de Béthune.

D’autres dates marqueront l’intervention de Louis Lantoine. Il sera, par exemple, présent le 19 juin 1930 au Cimetière Militaire Portugais de Richebourg pour l’exhumation des restes de l’aviateur portugais Óscar Monteiro Torres, mort en 1917. Sa dépouille repose depuis au Portugal.

C’est grâce au Consul d’Arras que le Cimetière portugais de Richebourg deviendra un symbole de la participation portugaise à la Grande Guerre.

La première pierre du Cimetière sera posée le 13 février 1935. Le Consul fera ériger un mur pour le délimiter ainsi qu’une porte monumentale avec des matériaux importés du Portugal. Cette année là, les cérémonies de la Bataille de La Lys ne s’y dérouleront pas au mois d’avril pour cause de travaux. Une cérémonie aura lieu au Cimetière avant même la fin des travaux, le 29 avril 1935, en présence de l’Inspecteur des sépultures militaires portugaises Inácio Pimentel et de l’Architecte Tertuliano Marques (1883-1942), du Consul Louis Lantoine, de Scherley Pereira (Vice-Consul à Boulogne-sur-Mer), d’Ernesto Costa (entrepreneur), de Victor Cassez (Maire de La Couture) et de Fortuné Boulinguez (Maire de Richebourg).

C’est à l’initiative du Consul d’Arras que la Société Portugaise de Secours Mutuels des Départements du Nord, Pas de Calais et Somme sera créée. Les comptes de celle-ci sont évoqués lors de l’Assemblée extraordinaire qui aura lieu à Arras le 4 octobre 1931. Le total de la somme payée au titre de secours à cette date s’élevait à 13.792 francs de l’époque, 7.500 francs étaient placés dans un livret de la Caisse d’épargne et 120,30 francs étaient en caisse.

L’action de Louis Antoine se prolongera par quelques dizaines d’années: le 4 avril 1958, une délégation française emmenée par Louis Christiaens, Député de Boulogne et Secrétaire d’État aux Forces Armées, les Présidents d’associations d’anciens combattants comme José Simão pour le Comité de La Couture prennent l’avion à Villacoublay. Dans la soute de l’avion «le Christ des Tranchées».

De la délégation faisait aussi partie, le Consul d’Arras, Louis Lantoine. Il s’est longtemps démené pour obtenir que le Christ des Tranchées soit offert à la Nation portugaise.

Tout le long des années, Louis Lantoine aura également une liaison très particulière avec les anciens combattants polonais, il assistera à ses fêtes nationales et aux cérémonies polonaises à Arras. Dans sa ville d’Arras, le 22 novembre 1932, il assistera à l’inauguration du monument aux morts d’Arras.

Il a été très actif, également, au niveau sportif, tout spécialement dans l’athlétisme: il sera nommé Président de la Ligue Nord d’athlétisme, le 09 octobre 1927. Un challenge à son nom sera même créé, le challenge des anciens de l’ICAMS, le 17 juin 1928. Une coupe sera créée à son nom, attribuée définitivement au club victorieux trois fois.

Espérons que dans les prochaines cérémonies de la Bataille de La Lys, le nom de Louis Lantoine soit évoqué. Il le mérite bien.

 

Comunidade
X